Congo – Présidentielle 2016: L’IDC présente son logo et son équipe de campagne

Congo – Présidentielle 2016: L’IDC présente son logo et son équipe de campagne

Le 27 février à Brazzaville, le candidat de l’Initiative pour la démocratie au Congo (IDC), André Okombi Salissa

Le 27 février à Brazzaville, le candidat de l’Initiative pour la démocratie au Congo (IDC), André Okombi Salissa

Le 27 février à Brazzaville, le candidat de l’Initiative pour la démocratie au Congo (IDC), André Okombi Salissa a présenté officiellement son logo ainsi que son équipe de campagne.

La cellule directe attachée au candidat, travaillera sous la direction du directeur national de campagne chargé des départements de Pointe-Noire et du Kouilou, Mabio Mavoungou Zinga. Il s’agit entre autres, du directeur de campagne adjoint chargé de la mobilisation, Alain Ngoya Kessi ; du directeur de campagne adjoint chargé de la communication, Jean Baptiste Bouboutou Bemba ; du directeur de campagne chargé du département de Brazzaville et du Pool, Jacques Banangandzala, et du directeur de campagne chargé de la zone nord, René Serge Blanchard Oba. Il est également prévu une direction de campagne dans chaque département du pays.

« Depuis plus de trois ans, contre vents et marées nous voici enfin arrivés au jour ‘J’ », a déclaré André Okombi Salissa, qui entend défendre la jeunesse, lutter contre le tribalisme et tout mettre en œuvre pour le bien-être socio-économique des Congolais. Ainsi, il s’affirme comme le candidat du changement. « Mobilisons nous pour un Congo nouveau, prospère, démocratique et uni. Le changement est possible », a-t-il lâché en substance. Pour soutenir cette candidature, une collecte de fonds a été organisée au cours de la même occasion.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le coordonnateur des plateformes Frocad-IDC, Charles Zacharie Bowao a par ailleurs dénoncé le caractère « illégitime » de la Commission nationale électorale indépendante (CNEI). « La CNEI n’est qu’une duplication de la Conel. Elle est illégitime, non paritaire et donc non indépendante, car sur les 23 membres de la coordination 20 sont favorables au Parti congolais du travail », a-t-il affirmé, en annonçant la création d’une commission technique électorale chargée de protester et de publier immédiatement les résultats en ne s’appuyant que sur les procès verbaux réguliers des bureaux de vote, dûment établis et affichés juste après le dépouillement.

Charles Zacharie Bowao a en outre, félicité l’Union européenne pour sa déclaration sur la situation politique au Congo, s’agissant particulièrement de l’amélioration de la gouvernance électorale.

Josiane Mambou Loukoula


Tags assigned to this article:
CongoPrésidentielle

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils