home Congo, Politique Congo – Présidentielle 2016 : Joseph Kignoumbi Kia Mboungou se porte candidat

Congo – Présidentielle 2016 : Joseph Kignoumbi Kia Mboungou se porte candidat

Joseph Kignoumbi Kia Mboungou
Joseph Kignoumbi Kia Mboungou

Premier candidat à se prononcer, le président de la Chaîne a affiché, le 6 janvier, à Brazzaville sa volonté de « gouverner autrement » en défendant un certain nombre de principes et de valeurs.

« Ma vision du Congo doit prendre corps dans les valeurs de tolérance et d’acceptation mutuelle entre les Congolais pour construire et consolider l’unité nationale. ces valeurs sont aussi celles de la bonne gouvernance qui implique la bonne gestion des affaires publiques, l’alternance politique démocratique, le strict respect de la Constitution, des lois et règlements établis, la lutte contre la corruption et toutes les autres formes de passe-droits que s’offrent impunément certains Congolais, le rétablissement de l’autorité de l’État, l’équité et l’égalité des chances », a déclaré Joseph Kignoumbi Kia Mboungou.

Tel un slogan, « le Congo doit passer avant tout », affirme ce candidat à la présidence de la République. Dans son projet de société, il entend faire du chômage des jeunes une priorité gouvernementale. Jetant un regard rétrospectif sur l’année écoulée, le président de la Chaîne a évoqué la chute drastique du cours du baril de pétrole ; le recul démocratique à cause, dit-il, du passage à marche forcée, à la nouvelle République ; la crise politique d’octobre 2015  et l’annonce précipitée de l’élection présidentielle.

« Notre nouvelle Constitution a grand besoin d’être revisitée un jour pour un toilettage, une fois que la tempête de nos polémiques inutiles sera retombée. Ce toilettage devra se faire en tenant compte des impératifs démocratiques des temps actuels et des contraintes budgétaires. Aujourd’hui, avec l’effondrement du cours du baril de pétrole, il devient impératif de réformer en profondeur notre structure économique pour la sortir du tout-pétrole qui montre encore ses limites », a argumenté le président de la Chaîne.

Aussi, poursuit-il, « la question de la gouvernance électorale est restée au centre de nos querelles politiques. J’en appelle au bon sens du chef de l’État pour que l’opposition tout entière prenne part de bout en bout à l’organisation d’un processus électoral crédible. Cette élection devrait raisonnablement permettre aux Congolais de choisir la personne qu’ils estimeront digne de leur confiance pour conduire, pendant les cinq prochaines années, les destinées du Congo. Après 42 ans de pouvoir, en 55 ans d’indépendance, devons-nous laisser le pouvoir PCT se perpétuer ou devons-nous trancher radicalement pour une alternance politique ? »

Cadre de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale, principal parti de l’opposition, Joseph Kignoumbi Kia Mboungou se présentera à cette élection, sous le label de son association « La Chaîne ». Candidat malheureux aux présidentielles de 2002 et 2009 en indépendant, l’homme caresse toujours les ambitions de conquérir le fauteuil présidentiel

Arnaud Bienvenu Zodialo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils