home Afrique, Brazzaville, Congo Congo : Pour la dot de sa fille,un père exige un séjour complet à Dubaï d’une semaine

Congo : Pour la dot de sa fille,un père exige un séjour complet à Dubaï d’une semaine

La folie traditionnelle continue de battre son plein en Afrique centrale dans les mariages coutumiers. Un père de famille a inclus dans la liste de Dot, un voyage tout frais payé pour lui à Dubaï. Une requête qui a exacerbée sa propre fille qui lui a traité d’escroc, rapporte le site LC.

Monsieur Nkodia Bernard,un Kongo de Boko a battu le record de l’escroquerie sur la dot en exigeant du fiancé de sa fille un séjour complet à Dubaï, aux Émirats Arabes Unis.Cette requête aurait  été faite pour se comparer à ses nombreux voisins qui ont visité à plus d’une occasion ce pays arabe. Monsieur Nkodia ne supportait plus voir ses voisins lui raconter les merveilles de Dubaï, et le mariage coutumier de sa fille tombait à pic pour réaliser son rêve  de se comparer à eux.

Au Congo, le code civil établi à 50000 frs cfa le prix de la dot,mais aucune famille ne respecte cette loi jugée fantaisiste par tous.Les filles sont devenues des marchandises dont le mariage doit rapporter à la famille du cash et matériel.Les familles évoquent toutes, les dépenses faites pour l’éducation de leurs filles depuis la naissance,alors que c’est une responsabilité qui leur revient.

Les ressortissants de Boko, au Congo Brazzaville sont réputés détenir la palme de tous les excès sur la dot.Il n’est plus rare au Congo que les familles déconseillent à leurs fils de prendre en mariage des filles de Boko. Leur dot n’est jamais en dessous de 2 millions de francs cfa, et toujours sous la menace de la sorcellerie en cas de non respect.

Mais, cette fois Bernard Nkodia a été confronté à l’opposition de sa propre fille qui lui a exigé le retrait de la liste de dot de certaines demandes jugées déplacées et inappropriées telles que ce séjour complet à Dubaï, fusil de chasse, des smartphones…

______________________________________________________________________________________________

LIRE AUSSI >> Dubaï, la destination de rêve des filles Congolaises

TAGS:
Photo du profil de Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.

6 thoughts on “Congo : Pour la dot de sa fille,un père exige un séjour complet à Dubaï d’une semaine

  1. Si, il y a des familles (elles sont quand même rares) qui respectent cette loi. A ma grande surprise, quand j’avais demandé la liste de ma dulcinée, j’étais tout simplement surpris que le montant de la dot était fixé à 50.000 fcfa. Sceptique, je me suis renseigné à la source, ce n’était pas un bluff.

  2. il est des familles purement machiavélique ,car avoir une telle dimension d’incivisme laisse apercevoir la pauvreté qui sévit cette maudite famille .

  3. Fixer la Somme de 50.000frs semble impossible au regard des contingences locales. Il est à relever que le code de la famille qui fixe ce montant date de 1984. Et donc bien avant les différentes d’évaluations qu’a subi le franc CFA.

  4. La pauvreté à haut débit… y en a qui demande des voitures, rien à avoir avec la tradition qui exige des choses purement symbolique, comme des lampes, nattes,grosse marmite mouton etc…

  5. Le vieux Bernard Nkodia, un escroc de la toute première seconde. Mais, il est si bete qu’il n’a pas été stratège; il pouvait pourtant attendre meme pendant toute une année et six mois, et faire une telle demande à sa fille et son beau-fils au lieu d’avoir fait usage d’une telle hyper précipitation ! ? Par ailleurs, je comprends que le voeux qu’il a émis n’est pas de sa faute car, au Congo-Brazzaville, la précipitation et le caractère matérialiste est le propre de tous les Kongo et Lari en général. Je suis de concert avec la réaction de sa fille car celle-ci est consciente de n’avoir pas été une marchandise, mais aussi un leçon à son père, de sorte que ce dernier ait désormais l’habitude de se contenter de ce que n’importe qui pourra prochainement mettre à sa disposition. Je termine pour dire que son comportement a été indigne car, penser que le mariage de sa fille serait une occasion pour lui de procéder à la rétrocession de tous les services qu’il aura rendus à sa fille, est une faute, mieux, une hyper légèreté. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils