Congo – Pool : Isidore Mvouba appelle à arrêter l’aventure de Ntoumi

Congo – Pool : Isidore Mvouba appelle à arrêter l’aventure de Ntoumi

C’est au cours d’une rencontre avec les élus du département du Pool, le 19 novembre à Brazzaville que le président de la cellule d’éveil du Comité consultatif d’appui et de suivi de la municipalisation accélérée du Pool (Ccas), Isidore Mvouba, a appelé ces derniers à tout mettre en œuvre pour arrêter l’aventure de Frédéric Bintsamou alias pasteur Ntoumi.

Dans son propos, le président de la Ccas a rappelé les attributions de la cellule d’éveil du Comité consultatif d’appui et de suivi de la municipalisation accélérée du Pool qui sont entre autres, accompagner le gouvernement dans ses missions régaliennes d’établir la paix et la sécurité dans le Pool avant de stigmatiser les actes ignominieux posés par Frédéric Bintsamou alias pasteur Ntoumi.

« Depuis plus de deux décennies, le pasteur Ntoumi a pris le département du Pool en otage. Frédéric Bintsamou a été pris la main dans le sac d’une tentative de coup d’Etat, d’un putsch contre le pays et il s’est réfugié dans les forêts du Pool où il pille, vole, viole et tue.  Nous pensons que ce crime ne peut pas rester impuni. C’est pourquoi nous en appelons aux autorités compétentes pour que dans les meilleurs délais un procès s’ouvre contre Ntoumi et ses affidés pour éclairer l’opinion nationale et internationale », a déclaré Isidore Mvouba avant d’ajouter, « lorsque le 4 avril, les ninjas ntsiloulou envahissent Brazzaville, c’était une tentative de renversement des institutions de la République. Aujourd’hui, le discours de Ntoumi a changé, il parle de la libération du Congo et même du peuple du Pool. Le véritable but de Frédéric Bintsamou, c’est de renverser les institutions de la République et ça, vous devez le savoir ».

Isidore Mvouba a invité les élus du département du Pool à aller vers leurs électeurs pour rétablir la vérité, informer ces derniers sur les véritables raisons du drame que vit le département du Pool. « Il se dit des choses qui ne reflètent nullement la réalité sur le terrain ».

Prenant la parole à cette occasion, en sa qualité de membre du bureau de la Ccas, le ministre d’Etat, Claude Alphonse Silou a invité ces confrères à mettre tout leur savoir-faire en pratique afin de « ramener la paix dans le Pool », a signifié ce dernier.

Intervenant les uns après les autres, quelques élus du Pool ont dénoncé le comportement de la force publique qui consiste à faire l’amalgame entre les ressortissants du Pool.

 « Nous sommes tous pris pour des ninjas ce qui est dangereux et même grave. Les jeunes sont pris dans les rues et les quartiers aux motifs fallacieux du genre « défaut de face, » et autres », a dit l’un d’entre eux.

Au terme du débat, Isidore Mvouba a invité les élus du Pool à privilégier l’intérêt du département, en dénonçant les actes posés par le pasteur Ntoumi qui doit être débusqué et traduit devant les tribunaux.

Jean Jacques Koubemba


Tags assigned to this article:
CongoIsidore MvoubaPool

1 comment

Write a comment
  1. JDM
    JDM 22 novembre, 2016, 12:16

    Vous dites cadres du Pool ou prostitués politiques et économiques du Pool, comme Mberi et Kignoumbi pour la Bouenza, les Tchysteres pour le Kouilou, les Mabiala et Doukaga dans le Niari. Dans ce pays, la vérité triomphera un jour et j’ai peur que les ennemis du peuple n’aient pas de sépultures sur nos terre, car ils en ont trop fait.

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils