home Congo, Pointe Noire, Politique Congo – Politique : Le gouvernement entend préserver la paix par le dialogue

Congo – Politique : Le gouvernement entend préserver la paix par le dialogue

Clément Mouamba
Le Premier ministre Clément Mouamba, 03 juin 2016 à Brazzaville

Le nouveau gouvernement congolais entend préserver la paix dans le pays, en privilégiant le « dialogue politique », a annoncé vendredi à Brazzaville le Premier ministre Clément Mouamba.

Au cours de la présentation du programme d’action de son gouvernement, à l’Assemblée nationale, le Premier ministre Clément Mouamba, condamnant « toute forme de violence » dans le pays, a dit que « le gouvernement de la République mettra tout en œuvre pour que le dialogue politique, et non la violence, soit toujours la meilleure arme de préservation de la paix et de la stabilité ».

« Notre pays subit encore, avec la situation dite du Département du Pool, les conséquences de la violence politique aveugle », a-t-il déploré.

« Le dialogue est une nécessité et une exigence dans notre société, car il permet de réduire les frontières de l’incompréhension. Le dialogue avec tous, pour l’intérêt général, est une nécessité vitale et indispensable pour la cohésion nationale, aussi bien pour ceux qui résident au Congo que ceux de la diaspora… », a-t-il souligné.

Concernant les partis politiques, a-t-il conclu, le gouvernement « s’engage » à soumettre au Parlement le projet de loi déterminant le statut de l’opposition politique.

Le nouveau Premier ministre a promis par ailleurs d’accorder la priorité à l’emploi des jeunes.

« L’un des problèmes les plus cruciaux de la société congolaise est incontestablement le chômage, notamment des jeunes », a-t-il insisté.

Selon lui, tous les pays qui ont connu des succès dans ce domaine ont mis en œuvre trois binômes, « la relation croissance-emploi, l’adéquation formation-emploi, la relation innovation-emploi ».

« La croissance diversifiée est la clé de l’emploi. Le gouvernement mettra en perspective la synthèse des binômes évoqués, pour valoriser, dès cette année et tout au long du quinquennat, le nouveau potentiel de diversification de l’offre de formation professionnelle et d’amélioration de l’employabilité des jeunes, prioritairement dans les métiers de l’agriculture, du bois, des mines, de la construction et des travaux publics », a promis Clément Mouamba.

Avec Xinhua

TAGS:
Photo du profil de Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils