home Économie, Pointe Noire Congo – Pointe Noire : paralysée par une Pénurie d’essence

Congo – Pointe Noire : paralysée par une Pénurie d’essence

Depuis la semaine dernière, les stations-services manquent d’essence à Pointe-Noire, la ville pétrolifère du pays.|DR
Depuis la semaine dernière, les stations-services manquent d’essence à Pointe-Noire, la ville pétrolifère du pays.|DR

Depuis la semaine dernière, les stations-services manquent d’essence à Pointe-Noire, la ville pétrolifère du pays. Dans cette ville, la vie tourne au ralenti, notamment les taxis et les industries routiers pour cause de pénurie.

En effet, Pointe-Noire, la capitale du pétrole au Congo, fait régulièrement l’objet de pénuries de carburant. Depuis la semaine dernière, la vie est au ralenti dans cette ville, rendant difficile le bon fonctionnement des entreprises.

Cette pénurie paralyse la ville tout entière avec le spectacle de longues files d’attentes de taxis garés pendant des heures, voire des jours devant les stations services à sec. « J’ai dormi dans cette station d’essence parce qu’on nous a dit qu’en devrait livrer ici, malheureusement on a vu aucun véhicule de livraison », s’est indigné un chauffeur de taxi.

Habituée aux embouteillages, depuis cette pénurie, la circulation automobile est devenue fluide à Pointe-Noire. Il n’y a plus de bouchons de véhicules dans les grandes avenues. Les quelques rares Taxis qui circulent encore font de la surenchère. La course est passée du simple au double, voire au triple. Profitant de la situation, les chauffeurs de bus jouent à leur tour au phénomène de demi-terrains.

Ce qu’il faut dire, c’est que,  déjà avec les coupures fréquentes d’électricité, de nombreux ménages font recours aux groupes électrogènes. Aujourd’hui, l’absence de produits pétroliers dans les stations services de la ville ne fait qu’empirer la situation.

La République du Congo est le quatrième producteur de pétrole en Afrique. Chaque année, le gouvernement met 6 millions de baril brut à la disposition de la Congolaise de Raffinage(Coraf) selon les rapports de l’Initiative pour la Transparence des Industries Extractives (l’ITIE). Et Pointe-Noire est le lieu d’approvisionnement avec la présence de la Coraf mais aussi l’entrée de tout ce qui est produit fini pétrolier.

La question  que de nombreux congolais se posent est de savoir, à quoi sont dues ces pénuries à répétition ? Cette question manque de réponse à cause de la non communication de ceux qui sont en charge de la distribution. On constate aussi que de nombreuses voitures sont garées devant les stations d’essence à sec. Les quelques ambulants qui s’approvisionnent par des methodes non réglementaires, vendent le litre à 2000 F CFA. Et si cette situation persistait, elle pourrait avoir de lourdes conséquences sur le vécu quotidien de nombreux ponténégrins.

Hugues Prosper Mabonzo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils