home Pointe Noire Congo – Pointe Noire : l’hôpital général Adolphe-Sicé manque toujours de scanner

Congo – Pointe Noire : l’hôpital général Adolphe-Sicé manque toujours de scanner

Image d’archive|DR
Image d’archive|DR

La directrice générale de cet établissement hospitalier, Sidonie Plaza, a fait part de cette préoccupation à Jacqueline Lydia Mikolo, ministre de la Santé et de la Population, le 16 mai, lors d’une réunion de travail tenue à la direction départementale de la Santé.

À Pointe-Noire, l’offre au soin est insuffisante en ce qui concerne l’accès à un scanner. De nombreux centres hospitaliers ne disposent pas de cet instrument important dans les cas d’urgence médicale comme les AVC (accident vasculaire cérébral). C’est le cas de l’hôpital général Adolphe-Sicé qui, jusqu’au jour d’aujourd’hui, attend désespérément son  scanner. La directrice générale de cet établissement hospitalier a, lors d’une réunion tenue entre la ministre de la Santé et de la Population et les responsables sanitaires de Pointe-Noire et du Kouilou, argumenté sur l’importance et l’urgence de doter cet établissement d’un scanner.  

Pour les Ponténegrins, l’absence du scanner dans cette structure,  le plus grand centre hospitalier de la ville, est très préjudiciable notamment dans la lutte contre les AVC qui nécessitent des  appareils de pointe de type scanner afin d’y apporter des diagnostics conséquents. L’hôpital général Adolphe-Sicé est le premier hôpital de Pointe-Noire. Une structure hospitalière dotée d’une autonomie de gestion en application de l’article 40 du décret n°96-525 du 31 décembre 1996, de l’arrêté ministériel n°694-98 du 6 novembre 1998, portant définition, classification et mode de gestion des formations sanitaires en République du Congo, ainsi que de l’arrêté 6731 du 23 octobre 2001, portant classification des formations sanitaires publiques d’hospitalisation.

Hôpital de deuxième niveau de référence du système national de santé en République du Congo, conformément aux dispositions du décret 95/525 du 31 décembre 1996 et des arrêtés portant classification des formations sanitaires publiques d’hospitalisation, l’hôpital général Adolphe-Sicé joue le rôle d’hôpital général pour sa zone de couverture et d’hôpital de premier recours pour la circonscription sociosanitaire dans laquelle il est implanté (CSS de Lumumba).

 Hugues Prosper Mabonzo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils