Congo – Pointe-Noire : des établissements scolaires manquent de lieux d’aisances et de points d’eau

Congo – Pointe-Noire : des établissements scolaires manquent de lieux d’aisances et de points d’eau

Lycée Victor Augagneur à Pointe noire

Image d’archive| Lycée Victor Augagneur à Pointe noire

Ce constat a été fait par la commission d’organisation de l’état des lieux du département de Pointe-Noire, lors d’une opération de collecte de données effectuée sur la ville océane du 31 mars au 7 mai.

Après une restitution de l’état des lieux, effectuée sur différents services, publics et privés, la commission d’organisation de l’état des lieux du département de Pointe-Noire a dressé un bilan mitigé sur l’état des lieux des établissements scolaires de Pointe-Noire.

En effet, cette commission a, dans son rapport, signifié qu’il y avait  encore plusieurs établissements scolaires qui manqueraient des lieux d’aisance et de points d’eaux.

Ajouter à cela, la vétusté des bâtiments, l’insuffisance des structures, l’effectifs pléthoriques des élèves, l’insuffisance du personnel enseignant, l’insuffisance des tables-bancs et du mobilier pour les enseignants, le manque des aires de jeux dans les établissements scolaires, les enceintes scolaires non protégées et la prolifération des établissements privés et la non-conformité de ces écoles.

Interrogés sur cette question, les ponténegrins ont rappelé que le manque des latrines dans les écoles publiques demeure un problème crucial qu’il faille corriger. « De nombreux élèves continuent à déféquer dans les herbes, derrière les classes ou encore aux abords  des clôtures », ont-ils dit.

Composée entre autres des maires d’arrondissement, des conseillers départementaux, municipaux et de chefs de quartiers, cette commission, a souhaité que les conditions d’hygiène soient améliorées dans les centres scolaires afin de réduire les risques de contamination de maladies liées à l’insalubrité et de garantir aux élèves et enseignants, un environnement de travail sain.

Il faut dire que cette commission avait la mission d’identifier les problèmes, de faire des propositions et des recommandations. Pendant près d’un mois et demi, elle a recensé plusieurs difficultés auxquelles sont confrontées les populations de Pointe-Noire. Il s’agit entre autres le manque des lieux d’aisance et de points d’eau dans les centres scolaires.

Les résultats obtenus ont été présentés le 8 mai au conseil départemental et municipal de Pointe-Noire, lors de la restitution de l’état des lieux de la ville océane.

© Adiac-Congo


Tags assigned to this article:
établissementsPointe Noirescolaires

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils