Congo : Plus de 400 milliards FCFA seront débloqués pour la municipalisation de la Sangha

Congo : Plus de 400 milliards FCFA seront débloqués pour la municipalisation de la Sangha

 

Le ministre Jean Jacques BOUYA

Le ministre à la Présidence de la République, chargé de l’aménagement du territoire et de la délégation générale aux grands travaux, Jean Jacques Bouya

Le Président de la République, Denis Sassou N’Guesso, a reçu récemment en audience les membres du comité de suivi des travaux de la municipalisation accélérée de la Sangha. La rencontre avait pour objectif de passer en revue l’évolution des différents chantiers pour la modernisation des principales localités de ce département. Au cours de cette rencontre, il a été révélé que plus de 400 milliards de francs CFA seront débloqués pour la réalisation des projets retenus.

« Plus de 400 milliards de francs CFA seront dépensés pour réaliser tous ces travaux », a indiqué le préfet de la Sangha, Adolphe Elembé. Le comité de suivi a mis en relief les préoccupations des populations au sujet du site de l A.NA.C ; de la couverture médiatique par Radio Congo et surtout des indemnisations des expropriations, estimées à 4 milliards de francs CFA.

Au total, 157 projets seront réalisés dans le département de la Sangha. Parmi lesquels la modernisation de l’aéroport de Ouesso, qui sera parmi les quatre plus grands aéroports du pays et qui accueillera des avions de type Airbus A330-200 ; la construction de l’hôtel de préfecture de Ouesso, du palais présidentiel à Ouesso, du siège du conseil départemental à Ouesso, de la direction départementale du plan, du tribunal de grande instance, de la maison d’arrêt de Ouesso, l’hôtel de police de Ouesso, de la gare routière de Ouesso, des hôtels de ville dans tous les chefs-lieux de district, des hôtels de sous-préfectures dans chaque district.

On peut également citer la construction d’un marché moderne à Ouesso, du boulevard où devra se dérouler le défilé du 15 août, de l’hôpital général de Ouesso, du stade omnisport de Ouesso, du siège de la gendarmerie nationale ; l’électrification des chefs-lieux, ainsi que la construction des systèmes de production et de distribution d’eau potable dans les centres urbains.

Le comité de suivi de la municipalisation accélérée de la Sangha a été mis en place le 4 avril à Ouesso. Son bureau exécutif compte dix huit membres, parmi lesquels René Dambert Ndouane, Dominique Aloka, Jean-Louis Fragonard, Adolphe Elembe, Emmanuel Akouelakoum, Berthe Julienne Beguel Doukoro, Bonaventure Maurice Mengho, Accel Arnaud Ndinga Makanada, Daniel Abibi ; Ange Antoine Abena, Norbert Mbou, Emmanuel Bodzock Touazock, Ghislain Thierry Maguessa Ebomé, Pierre Minda, Colombe Obongo, Marie Thérèse Bouvet, Fulgence Gustave René Adicolle Goum.

© Congo – site


Tags assigned to this article:
Congo

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils