Congo : plaidoyer pour des financements innovants dans la recherche thérapeutique

[GARD align=« center »]

Des francs CFA

Des francs CFA. © RFI/Paulina Zid

La Première dame de la République du Congo, Antoinette Sassou N’Guesso, a plaidé jeudi à Brazzaville pour la création d’un fonds national basé sur des « financements innovants », afin de stimuler la recherche dans la lutte contre certaines maladies telles que la drépanocytose.

« Je réitère encore mon appel pour la mise en place d’un fonds dédié à la maladie (drépanocytose), et j’ose croire que dans les mois à venir, les pays proposeront des pistes novatrices pour lancer et amender ce fonds », a déclaré Mme Sassou N’Guesso, s’exprimant lors des travaux de la 69e session du comité régional de l’OMS.

A cette institution onusienne, l’épouse du président congolais l’a exhortée « à renforcer l’action de quelques pôles d’excellence qui existent en Afrique ». Elle a sollicité par ailleurs « l’appui et l’attention du bureau régional pour le centre sous régional de Brazzaville ».

Pour leur part, la directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, Dr Matshidiso, le sous-secrétaire américain chargé des questions de santé et de l’action humanitaire, Brett Giroir, ont proposé une stratégie de lutte contre la drépanocytose basée sur la sensibilisation et l’éducation à la santé des populations.

Avec APA 

[GARD align=« center »]

A LIRE AUSSI

Ici Brazza
Logo
Enable registration in settings - general