Congo-pétrole: Eni estime le potentiel du puits Minsala Marine à un milliard de barils

Congo-pétrole: Eni estime le potentiel du puits Minsala Marine à un milliard de barils

Eni Congo|Panoramio

Eni Congo|Panoramio

Le groupe pétrolier italien Eni a estimé le potentiel initial de la découverte du puits Minsala Marine, au large des côtes congolaises, à environ un milliard de barils d’équivalents huile en place, dont 80% d’huile, selon un communiqué publié vendredi à Brazzaville.

Lors de l’essai de production, le puits a donné, en éruption spontanée, un débit d’environ 5.000 barils de pétrole par jour et 14 millions de pieds cubes standards de gaz par jour.

« Les résultats de l’essai, obtenus par une production naturelle, dépassent les attentes et nous ont fourni tous les éléments nécessaires conduisant à une exploitation commerciale par étapes de la découverte de Minsala Marine », a souligné l’administrateur délégué d’Eni, Claudio Descalzi.

Eni a déjà programmé les travaux d’appréciation et lancé les études pour le développement commercial de ces importantes réserves d’hydrocarbures.

Eni a découvert de l’huile légère faite dans l’offshore congolais sur le prospect de recherche Minsala Marine, situé dans la zone couverte par le permis de recherche Marine XII, à environ 35 km de la côte et à 12 km de la récente découverte de Nené Marine.

Eni, à travers sa filiale Eni Congo S.A., est l’opérateur du bloc Marine XII, avec une participation de 65%. Les autres partenaires sont New Age (25 %) et la Société nationale des Pétroles du Congo (SNPC), titulaire du permis, (10%).

Eni est présente depuis 1968 au Congo où elle produit actuellement environ 110.000 barils de pétrole équivalent par jour.

(Xinhua)


Tags assigned to this article:
CongoEnipétrole

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils