Congo – Pénurie d’eau courante dans les villes congolaises: le phénomène s’aggrave

Congo – Pénurie d’eau courante dans les villes congolaises: le phénomène s’aggrave

La pénurie d’eau potable courante dans les quartiers de la capitale Brazzaville, de Madibou à Djiri, est devenue un phénomène auquel le gouvernement ne prête même plus attention, au grand dam des populations des quartiers touchés. Les habitants de ces quartiers sont obligés de se lever tard dans la nuit, entre minuit et 4h du matin, pour recueillir un peu d’eau quand elle peut encore couler.

A Bacongo, les deux ou trois forages qui existent sont pris d’assaut chaque jour par les habitants des quartiers et cela se passe en ville, s’il vous plaît. Confrontée à des difficultés financières comme beaucoup d’entreprises publiques et privées, la S.n.d.e (Société nationale de distribution d’eau) est pénalisée par la S.n.e (Société nationale d’électricité), pour alimenter en électricité ses usines de traitement d’eau et ses forages.

Pas d’eau, pas d’électricité dans certains quartiers en ville, par ces jours très ensoleillés, la vie de nombreux citadins est un calvaire. Il faut dire que depuis les années 80, le pays souffre des dysfonctionnements dans la fourniture d’eau et d’électricité dans ses deux plus grandes villes. Malgré d’importants investissements réalisés ces quinze dernières années, dans les deux domaines; on a l’impression d’être toujours à la case-départ.

(LSA)


Tags assigned to this article:
CongoPénurie d’eau

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils