home Congo, Politique Congo : Parfait Kolelas s’allie avec la CODEHA pour défier Sassou à la présidentielle

Congo : Parfait Kolelas s’allie avec la CODEHA pour défier Sassou à la présidentielle

Le secrétaire général du Mouvement congolais pour la démocratie et le développement intégral (MCDDI), Guy Brice Parfait Kolelas
Le secrétaire général du Mouvement congolais pour la démocratie et le développement intégral (MCDDI), Guy Brice Parfait Kolelas

Le secrétaire général du Mouvement congolais pour la démocratie et le développement intégral (MCDDI), Guy Brice Parfait Kolelas a été investi samedi 6 février candidat à l’élection présidentielle de mars prochain. Il portera les couleurs de la Conférence des démocrates des humanistes africains (CODEHA), et non pas de sa formation politique, le MCDDI, un juge congolais lui ayant refusé de se prévaloir de ce parti.

Pas sous le Soleil, le Ntangu, cette fois-ci, mais sous le pavillon de la Jarre versant de l’eau que Parfait ira au combat pour la présidentielle du 20 mars. Parfait Kolelas, en litige avec son frère Landry, actuel ministre du Commerce, sur la direction du parti fondé par leur père, feu Bernard Kolelas, a choisi la CODEHA. Une vieille structure dont son père fut porté aux fonds baptismaux en 2009. « C’était ici même dans ce palais, et c’était son dernier acte politique, le jour où il appris son dernier bain de foule», a-t-il rappelé.

Bain de foule? En tout cas, il y en a eu ce samedi. Toujours avec rien, sans tee-shirt ni 2000 francs Cfa traditionnels, des milliers de militants et partisans de Kolelas ont fait le plein du palais des congrès. C’est dans une salle archicomble, tous les couloirs de la salle pris d’assaut par les sympathisants qui traînaient dans le halle et le parvis du grand bâtiment, que Kolelas s’est engagé a prendre la tête du Congo, pour assurer un avenir radieux à «une jeunesse désabusée». Dehors sur boulevard Alfred Raoul, fait rarissime, des dizaines de chauffeurs de taxis et contrôleurs de bus ont arrêté le travail (le temps du meeting), pour écouter leur leader.

En présence d’autres leaders de l’opposition comme Charles Zacharie Bowao, coordonnateur de la plate-forme IDC-FROCAD, André Okombi Salissa (lui même candidat de la CADD), Claudine Munari du MUST, Simon Foutou de l’UPADS, Guy Romain Kinfounsia de l’UDR Mwinda, Emmanuel Ngouelondele Mongo du PAD,…Guy Brice Parfait Kolelas, député de Kinkala, a déclaré qu’il était le vrai responsable du MCDDI. Mais aujourd’hui, a-t-il prophétisé, le Soleil n’éclairera plus dans la journée, mais c’est la lune qui le fera. Mieux, a martelé l’ancien ministre de la Fonction publique, l’Éternel est notre lumière.

Kolelas a appelé ses partisans à se faire massivement enrôler sur les listes électorales, bien que redoutant que « les conditions de préparation de cette élection n’étaient pas bonnes» de cette élection. « Ayez foi en vous, l’alternance politique est possible dans notre pays», a-t-il lancé a ses militants, les invitant par ailleurs à rentrer tranquillement chez eux, et «à être plus nombreux pendant la campagne électorale».

« Je m’engage à livrer la bataille (présidentielle) à vos côtés (…) même si les conditions dans lesquelles va se dérouler cette élection ne sont pas bonnes », a-t-il lancé, épinglant notamment un fichier électoral selon lui pas « fiable ».

Dans leur stratégie, les opposants avaient opté pour plusieurs candidatures, «afin d’émietter les voix», de leur principal adversaire, le président Denis Sassou N’Guesso, investi candidat du PCT, mais qui ne s’est toujours prononcé, malgré les empressements de ses partisans.

C’est pourquoi après Okombi Salissa, Pascal Tsaty Mabiala, Clément Mierassa et Kolelas ont choisi ce week- end pour annoncer leur candidature. La liste des candidats s’allonge donc avec Joseph Kignoumbi Kia Mboungou, Anguios Ngangia Engambe, Mboussi Ngouari, déjà déclarés candidats. D’autres candidats sont attendus, surtout du côté de l’IDC-FROCAD.

©Severinnews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils