home Congo, Politique Congo : Parfait Kolélas brouille les cartes et se positionne comme futur leader de l’opposition congolaise, et du Pool

Congo : Parfait Kolélas brouille les cartes et se positionne comme futur leader de l’opposition congolaise, et du Pool

Les congolais ont la réputation d’être des gens frondeurs. La suspicion que des populations entretiennent à l’égard des hommes et femmes politiques est si profonde que l’on se demande parfois quelle dose de masochisme il faut avoir pour se lancer dans une carrière politique. 

Car des journaux, internautes et autres « songueurs « , selon le qualificatif local consacré pour désigner les spécialistes du commérage, épient alors vos moindres gestes et propos, alimentant les soupçons autour de chacune de vos actions, dissèquent et interprètent vos intentions réelles ou supposées. Parfait Kolélas, président de l’UDH-Yuki, n’échappe pas pas à cette réalité sociologique congolaise. 

En plaçant 8 députés dès le premier tour des législatives 2017, Parfait Kolélas a su déjouer tous les pronostics qui tendaient à le présenter comme un « tocard politique « . Lequel devait être broyé et mis définitivement sous l’eteignoir par un Pct omnipotent, le MCDDI (de Landry Kolélas ), le RC (de Claude Alphonse Nsilou), et le DR (de Hellot Matson Mampouya). ..revanchards. Tous partis ethocentriques ayant une emprise dans le Pool. Il n’en a rien été. 

Le président de l’UDH-Yuki a pu, pour l’instant, faire conjuguer toutes ces mauvaises prédilections à l’imparfait de l’indicatif. Le chapeau de roi que les exégètes politiques du Pct voulaient faire porter à Pascal Tsaty Mabiala est plutôt de taille S. C’est plutôt Pako, ainsi que l’appellent affectueusement ses sympathisants, qui se positionne désormais comme le futur chef de l’opposition congolaise. « Le vrai leader du Pool, c’est lui », s’autosatisfait d’ailleurs un homme lige de Parfait Kolélas.  » C’est désormais avec lui que le pouvoir devrait négocier pour faire taire les armes dans le Pool », suggère un sociologue congolais. 

Dans certains milieux du PCT, Parfait Kolélas fait l’objet d’un tir de barrage. « Nous ne pourrions traiter avec un renégat comme Kolélas « , fulminent de colère ceux qui estiment que le président de l’UDH-Yuki a signé l’acte de reniement en allant comploter avec des ennemis de la République « . Soupçonné d’entretenir des relations incestueuses avec le pouvoir, et, surtout, avec « papa Sassou », Parfait Kolélas aura t-il les coudées franches pour ne pas se compromettre dans son rôle de chef de l’opposition congolaise ?

Par Alphonse Ndongo

TAGS:
Photo du profil de Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils