Congo : Ni vivres, ni médicaments pour le général Jean-Marie Michel Mokoko?

Congo : Ni vivres, ni médicaments pour le général Jean-Marie Michel Mokoko?

Jean-Marie Michel Mokoko

Le général Jean-Marie Michel Mokoko, ancien chef d’état-major des forces armées congolaises

Selon ses proches, l’ancien  candidat à la présidence de la République, Jean-Marie Michel Mokoko, n’est plus approvisionné ni en vivres, ni en médicaments, depuis la semaine passée. Tout accès et toute sortie de son domicile seraient, désormais, interdits. Cette situation est extrêmement préoccupante sur le plan humanitaire et sanitaire. Elle s’est aggravée, selon eux, «depuis le refus, le 26 avril dernier, de faire une déclaration reconnaissant les résultats publiés par la Cour constitutionnelle». A propos de l’encerclement de Jean-Marie Michel Mokoko, un député européen, membre du F.n (Front national), Louis Aliot, s’étonne du silence de Paris et s’en préoccupe. «La France sait ce qui se passe au Congo. Il y a un général qui était opposant au président en place, qui est cerné par les forces de l’ordre dans sa maison, personne ne dit rien. C’est une situation explosive. La France a sa responsabilité. Le gouvernement a sa part de responsabilité», a-t-il déclaré, sur un plateau de télévision, dans l’hexagone.


Tags assigned to this article:
CongoJean Marie Michel Mokoko

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils