home Art & Culture, Congo, Pointe Noire Congo – Musique : Caprice Dicon, un artiste bourlingueur

Congo – Musique : Caprice Dicon, un artiste bourlingueur

Caprice Dicon. Peu de personnes le connaissent, malgré ses nombreuses aventures. Pourtant, depuis près de 20 ans, ce Congolais est présent dans la scène musicale.

C’est en 1998 que Caprice Dicon commence à jouer la rumba dans un groupe nommé Melo Music. Ensuite, il a côtoyé d’autres groupes en compagnie de Panama Fu Kilawu. En 2001, le Congolais lance son groupe Classe Music dont les  répétitions se passent à Pointe-Noire. Apres la mort de son père, Caprice Dicon rejoint Brazzaville. Et au cours des funérailles de son papa, il assure la guitare. C’est à cet instant qu’il entame la préparation de l’album Kimanissa Mpaka. De là, il enregistre un titre au studio Ebenezer à Brazza.

En 2003 Dicon revient à Pointe-Noire où il commence apprendre la Mao (musique assistée a l’ordinateur) dans un studio de la place. Il y  reste pendant 3 ans puis il rachète et devient propriétaire du studio. Il assure l’enregistrement des groupes de la place et plusieurs artistes de tout genre de musique, comme TH musica, Achille Mouebo…

Il sort son premier album “Plus ou Moins” en novembre 2008 qui fait de lui lauréat “Tam-Tam d’or” en février 2009. Il gagne le prix du meilleur clip et de la meilleure chanson 1000 watt.

Deux ans après il sort un second opus intitulé “Niveau par Niveau », produit en France. Ce qui lui permet de remporter le prix “Tchikounda” en 2010  dans la catégorie meilleur chant et meilleur clip. En 2016, Caprice Dicon fait la connaissance de “”Hethymologie production” et noue de bonnes relations d’amitiés. Il fait de cette personne son manager et ensemble, ils préparent le nouveau opus « Plugins » dont la sortie est prévue début juin 2017.

 

2 thoughts on “Congo – Musique : Caprice Dicon, un artiste bourlingueur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils