Congo – Médias : Décès du journaliste Pierre Delmas Pené

Décès du journaliste Pierre Delmas Pené

Décès du journaliste Pierre Delmas Pené

Il était reconnaissable par sa chevelure grisonnante qu’il exhibait altier comme une bonification du temps qui passe sur sa personne. Pierre Pené est décédé mercredi 21 mars à Brazzaville.

Un infarctus foudroyant, tel serait la cause du décès du chroniqueur culturel, producteur et animateur de l’émission  »Stars 2000 ».

Selon une version non vérifiée et non récusée répandue sur les réseaux sociaux,  »le Journaliste animateur Pierre Delmas Pené a été victime d’une crise cardiaque dans un poste de police de Talangai où il s’était rendu pour plaider la cause de son petit-frère arrêté et placé au cachot. 

Il discutait avec des policiers, quand il a été foudroyé par une crise cardiaque. Transporté d’urgence à l’hôpital de Talangai, on n’a pu que constater son décès. »

Venu du monde le l’enseignement, c’est en acteur du théâtre populaire télévisuel communément appelé  »sketchs » avec le groupe Molendé, que Pierre Delmas Pené fait ses premiers pas à la télévision, aux cotés d’autres acteurs comme Victor Loembé.

Il est accueilli par des anciens tels  »vieux Mokobo » ou Victor Okoko.

Conforté par son goût d’apprendre et surtout son ouverture d’esprit, Pierre Delmas Péné se forme et réussi avec brio les tests. Ainsi du sketch, il passe à la couverture des reportages avant d’embrasser la présentation des journaux en langue nationale lingala.

Mis le pied à l’étrier, Pierre Pené s’émancipe en embrassant la production culturelle avec notamment la  » musique retro », qu’il dépoussière des placards et remet au goût du jour.

Très entreprenant, et surtout d’un « nationalisme culturel » affiché, Pierre Delmas Pené se lance dans la promotion des artistes congolais, ainsi que des associations et groupements d’entraide de la société civile, ouvrant la télévision aux activités de « monsieur et madame tout-le-monde », une initiative originale qui lui vaut une notoriété incontestable dans l’opinion.

Depuis, Pierre Delmas Pené avait adjoint à ses émissions un volet historique, revisitant des images d’époque, sur la vie populaire de la période d’avant l’indépendance du Congo, une façon de montrer aux générations actuelles la vie d’antan.

De partout, sa mort a suscité une vive émotion et les témoignages se multiplient pour saluer la mémoire d’un homme des médias, qui a rangé son micro un peu trop tôt.

Adieu vieux frère.

Benoît BIKINDOU/Les Échos du Congo-Brazzaville

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CongoDécèsMédiasPierre Delmas Pené

Related Articles

Le Congo s’engage à réhabiliter le site touristique des Cataractes

Le secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme, Zurab Pololikashvili a souligné le 15 février à Brazzaville que les potentialités

Congo – Musique : Caprice Dicon, un artiste bourlingueur

Caprice Dicon. Peu de personnes le connaissent, malgré ses nombreuses aventures. Pourtant, depuis près de 20 ans, ce Congolais est

Congo – Tourisme : Arlette Soudan-Nonault promet développer le Lac Nanga

C’est à l’issue de la visite qu’elle a effectuée sur cet ancien site situé au quartier Nanga à Ngoyo dans

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils