Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
post
Filtrer par catégorie
À la une
Afrique
Angola
Art & Culture
Brazzaville
Cameroun
Can 2015
Can 2017
Centrafrique
Congo
Économie
Gabon
International
Les régions
Les voisins
Pointe Noire
Politique
RD Congo
Sport

Congo – Médecine : Raoult et Nkoua discutent de maladies émergentes

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

[GARD align=« center”]

Les professeurs français, Didier Raoult et congolais Nkoua Mbon se sont rencontrés pour la première fois à Marseille. Les deux hommes ont parlé au cours de leur rencontre des pathologies émergentes. 

Le viel adage selon lequel nul n’est prophète chez soi se vérifie à travers  cette rencontre: Raoult est incompris en France;   Nkoua Mbon l’est autant dans son Congo natal.

 Marseille, institut hospitalio-universiraire, 29 octobre 2020. Il est 14h 30 mn lorsque le professeur francais en microbiologie, Didier Raoult,  vêtu de son inséparable blouse blanche, s’introduit dans le bureau de sa secrétaire particulière. ” N’oubliez pas que j’ai rendez-vous avec un grand professeur congolais, Bernard Nkoua Mbon”, rappelle le professeur Raoult dont l’audience à l’international fait de lui un homme tant respecté. ” Oui, je suis déjà là,  cher Didier”, s’empresse d’y répondre le cancérologue congolais, Bernard Nkoua Mbon, qui se fait dévisager en ôtant son masque. Quelques formules de politesse entre les deux hommes qui se rencontrent pour la première fois. Puis arrivent des échanges fructueux entre les sommités de la médecine. Plus d’une heure, c’est la durée de leur  entretien qui a tourné autour de la collaboration entre les deux hommes, pathologies émergentes, la médecine du futur adossée sur les tic, selon une source qui a assisté à  ce rendez-vous.

[GARD align=« center”]

Pour la petite histoire, Didier Raoult est un fin connaisseur du Congo, qu’il a découvert à travers ses recherches, en compagnie du docteur Akiana. Pendant la période de confinement, il a eu un entretien, par téléphone,  avec Denis Sassou Nguesso. C’est d’ailleurs Raoult qui aurait recommandé le protocole administré à certains patients de coronavirus au Congo. On imagine donc  que des cas  de guérison  observés dans les hôpitaux congolais sont, en partie  faits, à base de ce protocole.

Last but no least, ce que l’on peut également retenir de cette rencontre  est la parution  du livre de Nkoua Mbon, ” L’ incompris du coronavirus: ma part de vérité “,  qui  sera préfacé par Raoult. Toute une reconnaissance.

Par Alphonse Ndongo 

[GARD align=« center”]

 

Laissez un commentaire