Congo : Malgré la crise, ils affichent leur bourgeoisie

Vue du centre-ville de Brazzaville. Wikimedi

Vue du centre-ville de Brazzaville. Wikimedi

Malgré la crise économique et ses effets néfastes sur le train de vie de la plupart des Congolais, un lecteur a constaté qu’il y a de plus en plus de limousines rutilantes et orgueilleuses arpentant les routes goudronnées de Brazzaville. 

Il arrive que leurs chauffeurs narguent les piétons, surtout la nuit. En voyant ces Prado, ces Peugeot, ces Safranes, etc., pimpantes et neuves, le touriste qui débarque à Brazzaville, poursuit-il, se convaincrait qu’il est bien dans la capitale d’un pays pétrolier. 

C’est peut-être cela qui consterne le leader de l’UMP (Union pour un mouvement populaire), Digne Elvis Tsalissa Okombi (un proche de la Majorité présidentielle), qui l’a dernièrement dénoncé à la fin du deuxième Conseil national ordinaire de son parti, le 11 juin dernier: «Alors que notre pays connait une crise qui nous rappelle celle vécue la fin des années 1990, certains compatriotes exhibent une richesse sortie de nulle part. Notre pays dérive vers un monde d’hommes forts, au détriment d’une nation protectrice de tous.»

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
bourgeoisieBrazzavilleCongoCrise

Related Articles

Pas d’élection au Congo sans l’arrêt de la guerre dans le Pool (opposition)

L’opposition congolaise a publié ce samedi un communiqué dans lequel elle s’oppose à l’organisation le 16 juillet prochain, d’élections législatives

Congo : en fin de mission, l’ambassadeur de France se lave à grande eau

Venu pour faire ses adieux individuels au Premier ministre, Clément Mouamba, l’ambassadeur de France au Congo, Jean-Pierre Vidon, qui est

Congo : les observateurs de la présidentielle seront essentiellement africains

L’Union africaine (UA) et la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) ont annoncé l’envoi d’observateurs à Brazzaville, pour

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils