Congo : l’université Marien Ngouabi paralysée par une grève du personnel et des étudiants

Congo : l’université Marien Ngouabi paralysée par une grève du personnel et des étudiants

Les étudiants de l’Université Marien Ngouabi ont entamé, lundi à Brazzaville, à l’appel du Mouvement des Elèves et Etudiants du Congo (MEEC), une grève générale, pour exiger du gouvernement le paiement de plusieurs trimestres de bourse.

Dans une déclaration, le « MEEC demande aux étudiants de toutes les facultés de l’université de ne pas se rendre aux cours jusqu’à l’aboutissement de leur principale revendication, à savoir le paiement de la bourse ».

Le MECC a annoncé également l’organisation d’une « marche académique » le 15 septembre prochain à Brazzaville, pour attirer l’attention des autorités sur « la situation des étudiants ».

De la première à la troisième année, chaque étudiant boursier congolais perçoit la somme de 135.000 F CFA par trimestre. Et en année de master, l’étudiant boursier perçoit 213.000 F CFA par trimestre.

L’université Marien Ngouabi regroupe 11 établissements concentrés à Brazzaville, pour plus de 10.000 étudiants dont près de 2000 boursiers. Elle est paralysée depuis le 1er septembre dernier par une grève de son personnel enseignant et non enseignant.


Tags assigned to this article:
CongogrèveUniversité Marien Ngouabi

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils