Congo: L’UE « met en question la crédibilité des résultats » et dénonce les violences du 4 avril

Congo: L’UE « met en question la crédibilité des résultats » et dénonce les violences du 4 avril

vote de Brazzaville

Dans un bureau de vote de Brazzaville, le 15 juillet 2012|AFP

L’Union Européenne « met en question la crédibilité des résultats » et dénonce les violences du 4 avril.

Dans une déclaration de la Haute représentante, au nom de l’UE, concernant la situation politique en République du Congo après les élections présidentielles, rendue publique ce jeudi 7 avril à Bruxelles, elle prend acte de la confirmation des résultats le 4 avril par la Cour Constitutionnelle.

Remise en question de la crédibilité des résultats

Mais l’UE reste sur sa ligne de fermeté par rapport aux irrégularités constatées lors de cette élection marquée par
des « sérieuses insuffisances de la gouvernance électorale » et continue de fustiger « le processus post-électoral » marqué par « des atteintes aux droits de l’homme, arrestations et intimidations de l’opposition et des médias. Ceci met en question la crédibilité des résultats », écrit la haute représentante de l’UE.

« Les événements violents qui ont lieu à Brazzaville le 4 avril comportent des risques pour la stabilité du Congo. L’UE appelle toutes les parties prenantes à faire preuve de retenue et de s’abstenir de tout acte de violence et de manipulation ».


Tags assigned to this article:
CongoUE

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils