Congo : l’UA exhorte le gouvernement à organiser les élections législatives dans le Pool

Congo : l’UA exhorte le gouvernement à organiser les élections législatives dans le Pool

La mission d’observation de l’Union africaine (UA) pour le second tour des élections législatives au Congo, a exhorté mardi soir à Brazzaville le gouvernement congolais à organiser les élections dans le Pool.

« Au gouvernement de prendre les mesures nécessaires pour l’organisation, dans les meilleurs délais, des élections dans les circonscriptions où elles n’ont pu avoir lieu, en vue de garantir une représentation nationale inclusive », a déclaré au cours d’une conférence de presse, le chef de la mission d’observation de l’UA pour le second tour des législatives au Congo, l’ancien Premier ministre malien Diango Cissoko.

Les élections législatives n’ont pas eu lieu dans quelques circonscriptions du département du Pool, voisin de la capitale, du fait de l’insécurité consécutive aux affrontements depuis avril 2016 entre l’armée et l’ex chef rebelle congolais, le Pasteur Ntoumi et ses miliciens Ninjas.

Aux partis politiques, la mission d’observation de l’UA leur a demandé de « recourir aux voies légales pour le règlement des différents électoraux et de renforcer la participation des femmes dans le processus électoral ».

Les Congolais se sont rendus aux urnes le 30 juillet dernier, dans le cadre du deuxième tour des élections législatives dont les résultats n’ont pas encore été publiés.

Au premier tour, le Parti congolais du travail (PCT, au pouvoir) est arrivé en tête avec 72 sièges. Il est en passe d’obtenir la majorité absolue de 76 sièges dans la future Assemblée nationale qui disposera de 151 sièges.

Avec Xinhua


Tags assigned to this article:
Congolégislatives

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils