home Congo, Politique Congo : l’opposition organise une marche pour réclamer le retour de la paix au Pool

Congo : l’opposition organise une marche pour réclamer le retour de la paix au Pool

La fédération de l’opposition congolaise a organisé jeudi à Brazzaville, une marche pacifique de protestation pour exiger l’arrêt des combats et le retour de la paix dans le département du Pool et l’ouverture des négociations politiques entre le pouvoir, les partis d’opposition et le chef rebelle Frederick Bintsamou alias Pasteur Ntoumi.

Cette marche qui a été conduite par la présidente de cette fédération, Claudine Munari, a débuté au rond-point de l’Avenue des anciens enfants de troupe (AET), à Poto-Poto (3ème arrondissement) pour achever à la préfecture de Brazzaville, à Moungali dans le 4ème arrondissement, où une gerbe de fleurs en mémoire de toutes les victimes de la guerre du Pool, a été déposée sur le monument aux victimes de l’intolérance politique.

S’exprimant à cette occasion, la présidente de la fédération de l’opposition congolaise a condamné les événements douloureux qui secouent depuis plus d’un an le département du Pool, avant d’incriminer le gouvernement qui cherche, selon elle, à distraire l’opinion sur les vrais problèmes sociopolitiques et économiques qui accablent le Congo.

« Je vous ait toujours dit que c’est le combat de notre génération, on ne va pas le laisser aux enfants de le faire, c’est notre rôle, il faut nous battre jusqu’au bout pour libérer le pays et pour laisser à ces enfants le pays que nous avons reçu de nos pères », a appelé Munari.

« Notre message a toujours été claire, nous sommes pour la réconciliation, nous sommes pour l’unité nationale, nous sommes pour la démocratie, c’est pour cela que nous condamnons le coup d’Etat anticonstitutionnel qui s’est fait dans notre pays, c’est pour cela que nous condamnons le hold-up électoral qui a eu lieu dans ce pays », a affirmé pour sa part, Charles Zacharie Bowao, président de la coordination IDC/FROCAD, une plate-forme membre de la fédération de l’opposition congolaise.

Le département du Pool connaît depuis un certain temps, une situation d’insécurité très préoccupante dans certaines de ses localités.

Cette situation qui embarrasse les autorités congolaises, est due à la traque par les forces gouvernementales, des miliciens Ninjas Nsiloulous du pasteur Ntoumi, auteurs de plusieurs incursions criminelles et de nombreuses exactions ayant déjà causé la mort de plusieurs dizaines de civils et militaires, fait de dizaines de blessés et occasionné de nombreux dégâts matériels.

Avec Xinhua

TAGS:
Photo du profil de Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils