Congo : “l’opposition n’abandonne pas le combat”, selon Parfais Kolelas

Congo : “l’opposition n’abandonne pas le combat”, selon Parfais Kolelas

L’ancien ministre congolais, Parfait Kolélas

L’ancien ministre congolais, Parfait Kolélas

« Nous continuons notre combat pour un Congo démocratique », a dit Parfais Kolelas, privé de liberté de ses mouvements depuis quelques jours. M. Kolelas a déclaré que l’opposition reste ouverte au « débat et à la négociation» pour discuter du respect de la Constitution qui garantit « l’alternance à la tête de l’Etat ».

Le statu quo pousserait l’opposition à faire recours à la « ville morte et a la désobéissance civile » pour refuser cet état de faits. Parfait Kolelas interpelle aussi la Communauté Internationale à prendre des sanctions contre le « régime de Sassou Nguesso » en vue de le contraindre à revoir sa copie. « Le peuple ne peut pas continuer à subir », affirme M. Kolelas.

« Les mêmes problèmes demeurent depuis 32 ans de pouvoir de Denis Sassou Nguesso », c’est un « échec à reconnaitre », souligne l’ancien bras droit de l’homme fort à Brazzaville. Il faut « donner la chance au Congo de demain de prospérer », a précisé l’opposant en résidence survéille.

Parfais Kolelas au micro d’Eric Manirakiza

(Voaafrique)


Tags assigned to this article:
CongoParfais Kolelas

1 comment

Write a comment
  1. Carson
    Carson 1 novembre, 2015, 14:30

    Ich l’opposition qui a toujours refuser le dialogue se dit prêt a dialoguer aujourd’hui ? ? ? ? ? il a fallu que les gens meurt pour que vous accepté le dialogue Tala monsieur kolelas parfait tu as assez voler et sassou a pensé donner une chance de voler a un autre kolelas qui n’est autre que ton frère alors dites vous que votre famille mange avec sassou et laisser nous la paix en cas de nouvelle guerre soyez-en rassurer la vrai jeunesse va traquer tous les politiques de ce pays jusqu’à les exterminés et toute leurs famille

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils