Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Politique

Congo : l’opposition appelle à boycotter un éventuel référendum constitutionnel

Le dialogue alternatif des forces politiques et sociales opposées au changement de la Constitution du 20 janvier 2002 a rendu ses conclusions ce 29 juillet à Brazzaville|DR

Le dialogue alternatif des forces politiques et sociales opposées au changement de la Constitution du 20 janvier 2002 a rendu ses conclusions ce 29 juillet à Brazzaville|DR

Les forces politiques et sociales congolaises opposées au changement de la Constitution de 2002, qui ont mené depuis dimanche un dialogue national « alternatif » à Brazzaville sur le respect de l’ordre constitutionnel et l’alternance démocratique en 2016, ont appelé la population à boycotter toute tentative de changement de la Constitution 20 janvier 2002, initié par le gouvernement.

Dans une déclaration commune faite à la fin du dialgoue, intitulée « Appel de Diata », du nom du quartier de Brazzaville ayant abrité les travaux de ce dialogue, les 630 participants ont préconisé « la résistance héroïque pour défendre l’ordre constitutionnel au cas où celui-ci venait à être violé ».

Pour eux, le changement de la Constitution du 20 janvier 2002 sera « un coup d’Etat » et risque de plonger le pays « dans une autre situation de troubles.

Ils ont demandé au gouvernement de prendre les dispositions nécessaires à l’organisation, dans le délai prescrit par la constitution, de la présidentielle de 2016 et de mettre en place un calendrier électoral consensuel.

Ils ont ainsi refusé tout glissement du calendrier électoral.

Ils ont par ailleurs demandé au gouvernement la mise en place dès à présent d’une commission électorale indépendant et l’élaboration d’un nouveau fichier électoral de base, informatisé et incontestable.

Ce dialogue a été organisé plus d’une semaine après un dialogue national initié par le chef d’Etat Denis Sassou N’guesso et tenu à Sibiti, ville située à environ 200 km de Brazzaville.

En l’état actuel de la Constitution, M. Sassou-Nguesso ne pourra pas se présenter à l’élection présidentielle après la fin de son deuxième mandat en 2016.

(Xinhua)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

International

Des secteurs essentiels comme celui de l’agriculture souffrent du manque de main-d’oeuvre qui menace les récoltes. Un décret va permettre la régularisation d’environ 200.000...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils