home Pointe Noire Congo : l’opération « Mbata ya ba kolo » officiellement lancée à Pointe-Noire et au Kouilou

Congo : l’opération « Mbata ya ba kolo » officiellement lancée à Pointe-Noire et au Kouilou

La police nationale|© DR
La police nationale|© DR

La cérémonie de lancement a eu lieu le jeudi 14 mai au camp militaire 31 juillet sous la direction du général Jean François Ndenguet, directeur général de la police nationale. 

Expliquant les principaux enjeux de la phase exécutoire effective de cette opération à Pointe-Noire et au Kouilou, Jean François Ndeguet a indiqué que «  Mbata ya ba kolo » (« La gifle des aînés » en lingala) est un acte de souveraineté dont le but est la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes alors que son volet « Longwa na nzela » vise la prévention, la répression de toutes les formes de délinquance observées sur la voie publique et le respect de la loi congolaise sur l’exercice de la profession de conducteur de véhicule de transport en commun.

« L’opération Mbata ya ba kolo n’est pas dirigée, en stigmatisation, contre certaines nationalités. Elle n’est nullement une expression de xénophobie en République du Congo, un pays fraternel, accueillant, ouvert à tous ceux qui veulent y vivre et y travailler à la seule condition majeure et impérative de respecter les lois congolaises en matière d’entrée, de séjour et de sortie sur le territoire national », a déclaré Jean François Ndeguet qui a aussi mis en garde les agents de la force publique sur certains comportements déviants susceptibles d’entacher la bonne exécution de ladite opération.

« J’attire votre attention sur les règles de comportement qui doivent commander votre conduite sur le terrain pendant tout le déroulement de cette opération. Aucune bavure ne sera tolérée. Ni vol, ni viol, ni acte de sauvagerie ou de violence sur les personnes, de spoliation de leurs droits et de leurs biens. Les éléments de la force publique engagés dans l’opération et qui se rendront coupables d’entorse aux lois conformément à cette opération seront sévèrement sanctionnés voire radiés des effectifs pour atteinte à son honneur, à ses règlements et aux lois de la République. Ainsi, pour l’honneur de la force congolaise, l’opération « Mbata ya ba kolo » doit être menée selon les règles de l’art, dans le respect de la déontologie et l’éthique propres à la corporation. Avec méthode et professionnalisme et un souci particulier d’humanisme, ce respect de la dignité des hommes et des femmes dont les éléments de la force publique contrôleront la régularité de séjour, ceux qui seront en situation irrégulière seront rapatriés », a-t-il poursuivi.

Rappelons que pour le premier jour du lancement de cette opération, près de 600 personnes  de nationalités diverses ont été interpelées seulement dans premier arrondissement, Emery Patrice Lumumba. L’opération est largement saluée par les habitants de Pointe-Noire et du Kouilou. Son déroulement est associé avec les ONG de défense des droits de l’homme, les services sociaux et de santé nationaux. Il a  commencé  en avril 2014 dernier à Brazzaville et s’était poursuivi à travers d’autres département du pays.  

© Adiac-Congo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils