Congo-Liberia : le président George Weah en séjour à Brazzaville

Le président George Weah a été accueilli à l’aéroport international Maya-Maya par son homologue congolais, Denis Sassou N’Guesso.

Le président George Weah a été accueilli à l’aéroport international Maya-Maya par son homologue congolais, Denis Sassou N’Guesso.

Le chef de l’Etat libérien est arrivé le 26 avril dans la capitale congolaise pour une visite de soixante-douze heures.

Le président George Weah a été accueilli à l’aéroport international Maya-Maya par son homologue congolais, Denis Sassou N’Guesso. Le cortège s’est ensuite ébranlé vers le Palais du peuple où il a été prévu des entretiens entre les deux personnalités.  Les questions liées à la coopération bilatérale, à l’actualité africaine et internationale seront au menu des échanges des deux chefs d’Etat.

Lors de son investiture en janvier dernier, le chef de l’Etat libérien avait invité son homologue congolais à effectuer le déplacement de Monrovia.

Ancien footballeur, George Weah a succédé à Ellen Johnson Sirleaf qui a présidé le Liberia durant deux mandats, devenant ainsi la première femme cheffe d’Etat en Afrique. Avant d’être porté à la tête de son pays, George Weah était sénateur.

Adiac-Congo

Adiac-Congo

L’Agence d’information d’Afrique Centrale


Tags assigned to this article:
CongoDenis Sassou N’GuessoGeorge WeahLiberia

Related Articles

Fayez al-Sarraj compte sur le Sommet de l’UA à Brazzaville pour une solution à la crise libyenne

Le président du Conseil présidentiel du gouvernement de l’union nationale, Fayez al-Sarraj, a exprimé son espoir que le Sommet de

Congo-Brazzaville : Nomination des nouveaux maires et sous- préfets

Trois décrets portant nomination de vingt-deux nouveaux sous-préfets, neuf nouveaux administrateurs-maires d’arrondissements et deux nouveaux administrateurs-maires des communautés urbaines ont

Qui gère réellement les marchés à Brazzaville ?

Entre insalubrité, insécurité et taxes jugés excessives les occupants des tables et échoppes dans les différents marchés de Brazzaville lèvent

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils