Congo : L’hôpital de Mossendjo manque du personnel et de médicaments depuis 2010

L’hôpital de Mossendjo

L’hôpital de Mossendjo © Capture d’écran MCRTV-NF

Le manque du personnel soignant depuis 2010 a été déploré par des habitants de la ville de Mossendjo dans le Niari (sud) sans oublier les médicaments, même pour soulager les maux les plus élémentaires.

«Nous n’avons plus de médicaments dans nos tiroirs, même pour soigner des pathologies bénignes. Il nous manque aussi des médecins », nous a confié un infirmier.

La situation est d’autant plus préoccupante que les populations sont pour la plupart sans revenu et dépendent des médicaments gratuitement offerts par le centre hospitalier de la ville qui ressemble de nos jours à une coquille vide.

Les malades, qui en ont les moyens, sont obligés de se rendre à Dolisie, Pointe-Noire ou Brazzaville.

Germaine Mapanga

 Les Echos du Congo Brazzaville

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
Congohôpital de Mossendjomédicaments

Related Articles

Congo : Plus de 14 morts suite à l’attaque d’un train de marchandises dans le département du Pool

L’attaque d’un train marchandises par les ex-miliciens Ninjas, vendredi après midi, à la gare ferroviaire de Mindouli, à environ 200

Pétrole : Brazzaville cherche des repreneurs pour trois permis de Total

Le gouvernement de Brazzaville cherche des repreneurs pour trois licences d’exploitation pétrolière en mer que le groupe français Total souhaite

VIDÉO – Réaction du Ministre Alain Akouala suite au message de vœux 2015 du président congolais Sassou

adUnit = document.getElementById("google-ads-Udf2");google_ad_client = "ca-pub-7718120058500385";adUnit = document.getElementById("google-ads-Udf2");adWidth = adUnit.offsetWidth;if ( adWidth >= 999999 ) {/* GETTING THE FIRST IF OUT

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils