home Congo, Pointe Noire Congo – l’hôpital Adolphe-Sicé de Pointe-Noire : Plusieurs bébés dans un même lit

Congo – l’hôpital Adolphe-Sicé de Pointe-Noire : Plusieurs bébés dans un même lit

 
C’est une catastrophe sociale. Par manque de lits dans les pavillons de néonatologie, de maternité et de pédiatrie à l’hôpital général Adolphe-Cissé de Pointe-Noire, la capitale économique du Congo, la deuxième ville du pays, plus de deux bébés partagent un même lit avec un risque de contamination. Quoi qu’il en soit, cette situation est une nouvelle illustration de la profonde crise que traverse le pays depuis plusieurs mois, avec la baisse des cours pétroliers.
 
Pas de couverture ni de matériel médical. Et encore moins de lit pour bébé, ce constat alarmant a été fait par la ministre de la Santé et de la Population, Jacqueline Lydia Mikolo, en visite de travail à l’hôpital général Adolphe-Cissé à Pointe-Noire.
 
Répondant ainsi à la presse à la suite de cette visite, la ministre a expliqué qu’elle est à Pointe-Noire pour un séjour de travail prévu il y a de longues dates. « Ce n’est plus un secret pour personne, le gouvernement est en train de se battre en vue de rénover totalement cet hôpital. Ainsi, il est donc inconcevable de continuer à accueillir les malades dans les conditions actuelles de cet hôpital. Mon arrivée dans la ville coïncide avec tous les divers problèmes que traverse l’hôpital Adolphe-Sicé en particulier et d’autres structures sanitaires du Congo en général. Ces problèmes sont connus par le gouvernement, notamment les conditions de travail des agents, l’accueil des malades et autres problèmes », a-t-elle déclaré.

Pour remédier à ce problème de saturation, le plus grand centre hospitalier de la ville océane mérite d’être totalement rénové par le gouvernement pour lui donner un nouveau visage en construisant de nouveaux bâtiments et en l’équipant.

La ministre était accompagnée de quelques techniciens et spécialistes en vue d’un diagnostic qui cadre avec la réalité de ce centre hospitalier construit dans les années 1930.

L’hôpital général Adolphe-Cissé de Pointe-Noire accueille environ 1,5 million des patients par an en provenance des départements de Pointe-Noire, du Kouilou, du Niari et de la Bouenza (sud).

 (Photo © Philippe Edouard)
 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils