Congo : Les travaux du nouvel hôpital général de Dolisie paralysés par une grève

l'hopital general de dolisie

Image d’archive|l’hopital general de dolisie

Les agents de la Société italienne Asperbras, chargée de l’exécution des travaux de construction du nouvel hôpital général de Dolisie, observent une grève depuis le 7  avril. Ce mouvement a conduit à l’arrêt de ce chantier, selon le constat fait le 9  avril en matinée, sur place au  site de Manganzi, situé en banlieue de Dolisie, sur l’axe menant vers Kimongo.

Ces agents s’étaient déployés aux alentours de la concession pour interdire à leurs collègues d’accéder au chantier et y travailler. Ils revendiquent  la régularité et l’augmentation des salaires, le
reversement « réel »  de leurs  cotisations  à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et le paiement des primes  de risque.

Les responsables de cette société n’ont pas voulu s’exprimer à la presse en vue de donner  de plus amples informations sur le mouvement. Cette grève serait la sixième depuis  le lancement de ce chantier il y a deux ans, ont expliqué des agents grévistes. Ils ont également fait état de licenciements de personnes identifiées comme meneurs des différentes grèves par la direction de l’entreprise.

Le nouvel hôpital général de Dolisie se construit sur  une superficie de 12.000 m2 afin d’accroitre la capacité d’accueil et la performance du plateau technique des structures de santé dans le département du Niari.

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Adiac-Congo

Adiac-Congo

L’Agence d’information d’Afrique Centrale


Tags assigned to this article:
Dolisie

Related Articles

L’insalubrité atteint un niveau extrême dans les marchés de Pointe-Noire

En tout cas, Pointe-Noire n’est plus la ville où il faisait bon vivre. La deuxième ville du Congo-Brazzaville s’illustre désormais

Transort public urbain : Les élèves de Pointe-Noire seraient-ils oubliés ?

Après la décision prise par le coordonnateur de la nouvelle Société de transport public urbain (STPU) de faciliter le transport

Grève illimitée des avocats de Pointe-Noire pour la libération de Me Essou

Depuis mardi, les avocats du barreau de Pointe-Noire ont suspendu leurs activités professionnelles devant les cours et tribunaux. La décision

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils