Congo : Les populations de Mayoko demandent le départ du sous-préfet


 

Congo : Les populations de Mayoko demandent le départ du sous-préfet

Congo : Les populations de Mayoko demandent le départ du sous-préfet|©DR

Les populations de la commune rurale de Mayoko dans le département du Niari (sud) fâchées, réclament le départ immédiat de leur sous-préfet, Simon Pierre Sytha-Pembé qu’elles accusent de «détournement de fonds et dons octroyés par des sociétés forestières de ladite localité pour la construction de l’école, un dispensaire et 1000 litres de carburant servant à l’électrification de la ville ».
Selon nos sources, les populations reprochent aussi au sous-préfet d’être à «l’origine de plusieurs divorces dans la ville ».
 
Vu la colère et la détermination des citoyens, le Préfet du département du Niari, André Ovu a très vite convoqué les sages et notables de Mayoko dans la salle de réunion de la préfecture de Dolisie pour calmer les ardeurs et pour jouer également à la médiation.
 
Les populations de Mayoko attendent impatiemment la suite de cette rencontre.
 
Germaine Mapanga
Avec Lesechos
 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CongoMayokopopulationssous-préfet

Related Articles

Au Congo, beaucoup de familles s’approvisionnent encore en eau de qualité douteuse

Le 22 mars de chaque année, l’humanité entière célèbre la journée mondiale de l’eau instituée par les Nations Unies. «Les

Congo : René Serge Blanchard Oba se dit interdit de sortir de Brazzaville

A la faveur de la conférence de presse animée le 28 décembre à Brazzaville, le membre du collège des présidents

Le Congo réaffirme sa volonté de renforcer sa coopération avec ses partenaires

Le ministre congolais des Affaires étrangères Jean Claude Gakosso a exprimé samedi à Brazzaville, devant le corps diplomatique, la volonté

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils