home Congo, Pointe Noire Congo : les organisateurs du PSC tirent un bilan satisfaisant

Congo : les organisateurs du PSC tirent un bilan satisfaisant

Soins en chirurgie et consultations ophtalmologiques ainsi que celles cardiologiques… Les populations de Bouenza ont pu bénéficier de soins gratuits de santé, comme c’était le cas à Mouyondzi lors de la première étape du programme de santé communautaire lancé mi-juin. Les organisateurs ont tiré un bilan satisfaisant.

Tirant le bilan à la fin du programme, ce mardi 28 juin 2016, le coordonateur technique, le Dr Emmanuel Koutaba et le superviseur des opérations Dr Bembé ont affiché le sourire. En sa qualité de coordonnateur technique, Docteur Koutaba a estimé que l’étape de Bouenza a mis en lumière les prouesses sur plusieurs spécialités : (chirurgie générale; pédiatrique; Bmf et Stomatologie; Ophtalmologie ; ORL et la Gynécologie).  Quant au traitement proprement dit, le programme a consulté 5632 patients dans plusieurs spécialités.

Concernant la chirurgie, 288 patients accueillis pour 315 interventions chirurgicales, certains patients souffrant de deux pathologies ayant été opérés deux fois. Même chose pour la chirurgie générale qui a consulté 75 patients pour 82 interventions; la chirurgie pédiatrique avec 61 patients consultés pour 77 interventions; Ophtalmologie avec 122 patients; 11 en ORL pour 14 interventions, 8 patients en Gynécologie, BMF (11 patients). Dans la stomatologie, 544 dents ont été extraits.

Outre la chirurgie, plusieurs examens de laboratoire ont été faits avec 2500 examens de laboratoire et 2300 en rayon X. Face à cet engouement enregistré avec 5623 patients consultés, la ville de Mouyondzi occupe jusqu’à présent la deuxième place après Pointe-Noire qui avait enregistré 11260 malades, selon les organisateurs. L’opération de Mouyondzi ne s’est occupée non seulement des cas chroniques, mais aussi des cas d’urgences et ceci avec la collaboration des médecins et agents médicaux locaux. Au total, 20 cas d’urgences (l’anémie et le diabète)  ont été consultés et soignés.

Innovations et perspectives

L’édition de Mouyondzi a été loin de celles précédentes.  L’introduction de la Carte Personnalisée du Patient(CPP) a été l’innovation technologique qui a pris corps, dans sa phase pilote, et qui va s’étendre à Madingou dans la première quinzaine de juillet. Le Docteur Bembé a donné le bien-fondé de ladite carte (CPP) : «elle contient toutes les données cliniques du patient afin de faciliter le suivi des malades aussi bien au Congo qu’à l’étranger, surtout dans les évacuations sanitaires et permettra de supprimer, dans les années à venir, le support papier. Cette expérience pilote des Cartes Personnalisées du Patient (CPP) de Mouyondzi va se poursuivre à Madingou ».

En sus, cette édition a connue aussi une innovation avec le déparasitage systématique de tous les patients. Les opérations de Madingou qui commencent dans la première quinzaine de juillet doivent tenir compte des doléances et manquements observés à Mouyondzi. Parmi ces innovations, figurent la biologie médicale, les examens de l’électrophorèse de l’hémoglobine, afin de savoir avec exactitude si le patient a une tare drépanocytaire.

Le Programme de Santé Communautaire (PSC) est l’initiative de l’Honorable Denis Christel Sassou Nguesso, député de la circonscription d’Oyo qui a commencé à Pointe-Noire et s’est poursuivi dans les villes de Ouesso (Sangha), Ewo (Cuvette-Ouest) actuellement dans la Bouenza (Mouyondzi et Madingou).

TAGS:
Photo du profil de Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils