Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Congo

Congo : les observateurs de la présidentielle seront essentiellement africains

vote de Brazzaville

Dans un bureau de vote de Brazzaville, le 15 juillet 2012|AFP

L’Union africaine (UA) et la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) ont annoncé l’envoi d’observateurs à Brazzaville, pour observer les élections présidentielles au Congo.

La délégation de la CEEAC, conduite par le chef de l’unité d’appui électoral, Pierre Siméon Athomo-Ndong, est arrivée à Brazzaville le 10 mars pour travailler jusqu’au 23 du même mois.

L’Organisation internationale de la Francophonie, a, quant à elle, dépêché à Brazzaville, une mission conduite par l’ancien président de la transition au Burkina Faso, Michel Kafando qui, du 12 au 16 mars, tentera de « promouvoir un climat politique apaisé dans la perspective de l’élection présidentielle du 20 mars 2016 », indique un communiqué de l’organisation.

La question des observateurs de la prochaine élection présidentielle au Congo est devenue un des points saillants de l’actualité politique dans ce pays d’Afrique centrale, après l’annonce faite par l’Union européenne, le 19 février, de ne pas envoyer d’observateurs à cette élection.

Dans un communiqué, l’UE estimait que « les réformes introduites par la loi électorale du 23 janvier au Congo apparaissent limitées et insuffisantes » au regard des recommandations faites par une mission européenne d’observation lors d’élections antérieures.

Suite à une mission à Bruxelles du ministre congolais des Affaires étrangères, les Européens ont affirmé que les représentations diplomatiques des Etats membres de l’UE accréditées au Congo vont assurer cette mission d’observation de la prochaine présidentielle.

« Qu’ils soient venus de France, des Pays-Bas, de l’Allemagne ou de l’Amérique, où que l’on ait pris des ambassadeurs en poste à Brazzaville ou à Kinshasa pour venir observer, il s’agit d’une mission d’observation », laissait entendre Henri Bouka, le président de la CNEI, au sortir d’une rencontre avec des diplomates occidentaux.

1 Comment

1 Comment

  1. nganguem victor

    15 mars 2016 at 11 11 28 03283

    que dieu benisse le congo pour que ça se passe très bien

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils