home Brazzaville, Congo Congo : les journalistes sensibilisés aux réseaux sociaux

Congo : les journalistes sensibilisés aux réseaux sociaux

Les journalistes sensibilisés aux réseaux sociaux
Les journalistes sensibilisés aux réseaux sociaux

L’Agence de régulation des postes et communications électroniques (Arpce) dirigée par Yves Castanou, a organisé du 24 au 25 mai à Brazzaville, un séminaire d’information et de formation des professionnels des médias sur le thème : « un journalisme 2.0 responsable, promoteur de l’économie numérique ». Autrement, l’ensemble des pratiques journalistiques via une plateforme de réseau social.

L’objectif était de mettre les chevaliers de la plume et du micro au faîte des mutations et innovations du secteur du numérique (Facebook, twitter…) puis les inciter à en faire usage pour informer ou réagir en temps réel, sur un sujet d’actualité.

« Si pendant longtemps, les médias classiques étaient seuls détenteurs du pouvoir d’informer le public, aujourd’hui, avec l’avènement de l’internet, l’expansion des réseaux sociaux, toute personne a désormais la possibilité de s’informer librement de n’importe quel sujet, à tout moment où qu’il soit, avec la certitude d’être suivi par un public plus large », a déclaré à l’ouverture, le directeur administratif et financier de l’Arpce, Victor Mabiala, au nom du directeur général.

« Du point de vue de la liberté d’expression, ces nouveaux outils de communication peuvent être considérés comme une avancée. Cependant, entre les mains des amateurs et personnes malintentionnées, ils sont quelques fois très nuisibles », a-t-il.

C’est ainsi que pour outiller les participants sur la manière de protéger des données, éviter d’être victime d’escroquerie ou de piratage, des thèmes sur la cyber sécurité, la manière de gérer son e. réputation (l’idée que l’on peut faire de toi via tes publications sur le net) ont été longuement débattus.

La gestion des communautés web, la manière de rédiger sur le web ont été aussi abordées. Une occasion ayant permis à quelques journalistes ne disposant pas de comptes twitter de s’inscrire sur ce réseau social.

Un rappel sur l’éthique déontologique du journalisme

Outre les échanges sur les nouveaux outils de communication, une séquence de cette formation a été consacrée au rappel sur l’éthique et la déontologie de la profession du journalisme.  L’objectivité dans le traitement de l’information, la véracité des faits que l’on rapporte, le respect de la vie privé des personnalités s’inscrivent parmi les points soulevés par l’exposant, Berry Martin, qui a de même reconnu les difficultés quotidiennes auxquelles font face les journalistes dans l’exercice de leur profession.

L’apport de l’Arpce dans la diversification de l’économie

Créée en 2009, cette agence nationale a pour mission, entre autres, de faire le suivi et l’évaluation des secteurs des postes et des communications électroniques : garantir le service aux usagers, encadrer l’activité des opérateurs, œuvrer pour l’intérêt national.

A travers son exposé sur l’apport de l’Arpce dans la diversification de l’économie nationale, le directeur de l’Economie et du marché de cette institution M. DEKOLOLO, a démontré que les revenus mensuels du secteur des télécommunications étaient de 13,7 milliards FCFA en 2009. En 2016, ils sont estimés à 23 milliards FCFA par mois.

Rappelons qu’à l’issue de cette formation, les participants ont formulé plusieurs recommandations parmi lesquelles : être doté d’un support numérique afin de mettre en pratique des notions acquises durant ces deux jours de formation. Répondant à cette doléance, le directeur général de L’Arpce a promis de remettre dans les prochains jours, une tablette à chaque séminariste.

Lopelle Mboussa Gassia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils