Congo : les évêques demandent la libération des prisonniers politiques

Congo : les évêques demandent la libération des prisonniers politiques

Au Congo-Brazzaville, la Conférence Episcopale vient de clôturer sa 45ème Assemblée plénière. A la fin des travaux, les évêques ont appelé le gouvernement à « prendre ses responsabilités de garant de la paix et de l’unité nationale », en libérant les prisonniers politiques.

La 45ème Assemblée plénière de la Conférence Episcopale du Congo, s’est déroulée à Brazzaville, du 10 au 16 octobre 2016. La fin des travaux a été marquée par la déclaration finale dans laquelle, les autorités politiques sont interpellées. Les évêques ont lancé un «appel pressant pour la paix».

«Le dialogue véritable constitue la pierre angulaire de toute vraie démocratie. Nous demandons vivement à nos responsables politiques d’œuvrer dans ce sens en vue du retour définitif de la paix au Congo en général et dans le Pool en particulier. Que l’Etat prenne ses responsabilités de garant de la paix et de l’unité nationale », a déclaré l’Eglise. Les évêques précisent que la présence en prison de leaders politiques «constitue une souffrance insurmontable, non seulement pour leur famille mais aussi pour tout Congolais épris de paix». Ils demandent au gouvernement «de libérer tous les prisonniers politiques non régulièrement jugés».

Lors de la dernière élection présidentielle, plusieurs responsables politiques ont été arrêtés. Certains ont été envoyés en prison et sont toujours dans l’attente d’un procès. C’est le cas du Général Mokoko, candidat au dernier scrutin présidentiel.


No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils