Congo : les ailes de poulet reviennent sur les marchés

les ailes de poulet reviennent sur les marchés

Les ailes de poulet reviennent sur les marchés

Quasi absents des tables de différents marchés de Brazzaville suite à la publication de la circulaire du ministère de la Santé interdisant la consommation des ailes de poulet en provenance de la Pologne, ces produits congelés reviennent sur les étals.

Aux marchés Total, Poto-Poto et Ouenzé respectivement dans le 3, 4 et 5e arrondissement de Brazzaville, les ailes de poulet inondent une fois de plus les tables des commerçantes qui, il y a un mois, ne proposaient plus que du poulet, du poisson et des côtes de porc ou de boeuf aux acheteurs. Quelques rares commerçantes qui en détenaient encore des stocks les liquidaient discrètement, dans des coins isolés des marchés publics.

Les gérants des chambres froides que nous avons récemment abordés se plaignaient du rejet des ailes de poulet par les consommateurs y compris des cuisses de poulet qui n’étaient pourtant pas concernées par la circulaire. Tout semble revenir à « la normale. »

Quelques raisons du retour à cette habitude alimentaire aux conséquences sanitaires

Abordée, au marché Ouenzé, Marina, une jeune ménagère, affirme être consciente du fait que les produits surgelés rendent malade. « Seulement, les moyens financiers ne me permettent pas de consommer les produits alimentaires frais. Il me faut avoir plus de 5000F pour les acheter », a-t-elle dit.

Et, une autre de lancer, « tout le monde souhaite bien manger pour se maintenir en bonne santé. Malheureusement, vu le nombre de personnes qui composent nos familles congolaises, on est obligé de s’orienter vers les produits congelés. »

Par ailleurs, certains commerçantes affirment avoir liquidé normalement leurs cartons d’ailes de poulets. « Depuis la semaine dernière, les clients sont à nouveau intéressés par ce produit. Je parviens à évacuer ma marchandise petit à petit , contrairement au mois de janvier», affirme Mélanie, une vendeuse au marché Poto-Poto.

Rappelons que la circulaire du ministère de la Santé publiée le 14 janvier dernier indiquait que les germes mis en cause sur les ailes de poulets en provenance de la Pologne sont à l’origine des flambées des maladies diarrhéiques causées par la présence de la « salmonella entericia » retrouvée dans ces aliments.

Lopelle Mboussa Gassia 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
ailes de pouletCongomarchés

Related Articles

Congo: le président Sassou élevé ceinture rouge 10ème dan de karaté

La Fédération congolaise de karaté a procédé mercredi à l’élévation du chef de l’Etat congolais Denis Sassou N’Guesso au grade

Congo : Colère froide des étudiants en Economie devant la BCI, faute de bourse

Les étudiants de la faculté des Sciences économiques ont manifesté leur colère le 21 juin contre les employés de l’agence

Cuba : les étudiants congolais enterrent la hache de guerre

Après des jours de manifestations suite au non-paiement de la bourse, des étudiants congolais en médecine ont finalement obtenu gain

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils