home Brazzaville, Congo Congo : les activités des partis d’opposition censurées dans les médias publics?

Congo : les activités des partis d’opposition censurées dans les médias publics?

Maison de la radio et de la télévision à Kombo
Maison de la radio et de la télévision à Kombo

Le dialogue alternatif, organisé par plusieurs partis politiques de l’opposition, rejoints par quelques formations de la majorité s’opposant au changement de la Constitution, s’est déroulé au siège de l’U.pa.d.s, au quartier Diata, dans le premier arrondissement Makélékélé, à Brazzaville, du 26 au 29 juillet dernier.

Si les médias privés, invités à couvrir les cérémonies d’ouverture et de clôture de cette rencontre politique, l’ont fait les médias publics, notamment Radio-Congo et Télé-Congo, l’ont, tout simplement, ignoré.

Il y a eu, auparavant, un black-out total sur les conférences de presse de l’ancien ministre André Okombi-Salissa et la sortie officielle de l’I.d.c (Initiative pour la démocratie au Congo), le samedi 1er août 2015.

Par contre, il est fait une part belle aux informations relatives aux activités des partis politiques et associations soutenant le dialogue de Sibiti. Des espaces d’expression sont donnés aux dirigeants de la majorité, mais pas à ceux qui ont participé au dialogue de Diata.

Il y a lieu de signaler tout de même que les dirigeants de l’opposition déclinent, eux-mêmes, les invitations qui leur sont adressées par les responsables des médias publics, pour participer à des émissions de débat.

LASEMAINEAFRICAINE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils