Congo : Le réseau wifi est désormais disponible gratuitement à Brazzaville

Congo : Le réseau wifi est désormais disponible gratuitement à Brazzaville

Des points d’accès Internet ont été gracieusement installés à Brazzaville par Congo Télécom, l’opérateur public des télécommunications. Disponible en Wifi, cet Internet haut débit attire chaque jour des Congolais dans des espaces publics désormais connectés. 

La Corniche de Brazzaville a désormais un autre argument pour séduire les visiteurs de plus en plus nombreux. Elle est connectée à Internet tout le long, partant du viaduc jusqu’à l’ex- restaurant Mami Wata. Le Wifi y est disponible en accès libre. Congo Télécom a installé le même matériel à Bacongo, précisément au Square De Gaulle, dans les jardins en face du lycée Pierre- Savorgnan- De Brazza et à l’esplanade de la télévision congolaise, à Nkombo.

Le point Wifi installé à Congo Pharmacie, juste à côté du siège de la société publique, a été récemment fermé pour incommodité. Ce qui est sûr, Congo Télécom a déployé un débit de connexion de 1 Méga par seconde, suffisant pour permettre aux Brazzavillois de surfer aisement.

Ordinateurs portables en main ou sur les genoux, smartphones ou tablettes, des internautes se déploient à « naviguer », commentant sur la qualité de la connexion. Des étudiants privés d’Internet ont trouvé le moyen de télécharger des cours, révèle Géraud un étudiant en économie rencontré à la Corniche. « J’arrive à mettre à jour les applications de mon smartphone », se réjouit Tina, une adolescente en ballade avec ses amies.   

Informé d’un Internet gratuit, des Congolais en veulent plus et ailleurs. Congo Télécom annonce d’autres espaces publics à investir dans les prochains jours. Plusieurs nouveaux points actifs vont être inaugurés bientôt, confirme Ruben Kindou, chef de projet Wifi à Congo Télécom. Il s’agit entre autres de l’aéroport, de la Préfecture, du Mémorial Pierre-Savorgnan-De Brazza, du Mausolée Marien-Ngouabi etc.

Gratuit pour l’heure, le service pourrait être payant dans les prochains jours, apprend-on. « Pour une heure de connexion en illimité, il ne dépassera pas les 400 FCFA », explique brièvement Ruben Kindou. Les internautes pourraient ainsi s’acquitter d’un ticket chez Congo Télécom pour avoir accès à Internet. Pour l’heure il est possible de goûter à ce haut débit gratuit, grâce notamment à l’implémentation de la fibre optique.

Le projet vise à offrir un accès facile à internet aux Congolais maintenant que les infrastructures à haut débit financées par l’Etat, ont été implémentées dans quasiment toutes les grandes villes du pays. 


Tags assigned to this article:
Wifi gratuit à Brazzaville

6 comments

Write a comment
  1. JUNIOR SAMBA
    JUNIOR SAMBA 23 mars, 2017, 12:56

    je suis ravi d’être saisi de cette information et c’est déjà progrès pour notre pays egalement une initiative louable de la part du gouvernement et permettra de faire encore beaucoup de chose grace à internet surtout pour nous les jeunes,et pour toute la société congolaise,nous attendons aussi à pointe-noire avec impatience de ce wifi,merci encore pour notre président DSN

    Reply this comment
  2. Nguia Jean
    Nguia Jean 23 mars, 2017, 14:44

    Bon message pour nous autres. Je vais l’expérimenter dans la semaine avant que ça soit payant.

    Reply this comment
  3. Vianney NTSIBA
    Vianney NTSIBA 24 mars, 2017, 01:10

    c’est un geste à encourager

    Reply this comment
  4. Tchiss
    Tchiss 24 mars, 2017, 06:52

    L’accès à l’eau et l’électricité pour tous me semble plus important

    Reply this comment
  5. Bless
    Bless 24 mars, 2017, 10:20

    Waouh!!!! C’est formidable ça…quel exploit pour mon pays dans ce domaine..!

    Reply this comment
  6. Daviss Lembouono
    Daviss Lembouono 11 juillet, 2017, 12:31

    La connection wifi installée à Mkombo m’aide beaucoup à télécharger des exercices de mathématiques, physiques et chimies. Celle me est un passe temps pour moi durant ces vacances. Merci Congo télécom

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils