home Brazzaville, Congo, Politique Congo : le RDD suspend son appartenance à la majorité présidentielle

Congo : le RDD suspend son appartenance à la majorité présidentielle

Jacques Joachim Yombi Opango

Dans un communiqué de presse parvenu le 11 à notre rédaction, le Rassemblement pour la démocratie et le développement(RDD) a annoncé qu’il suspend son appartenance à la majorité présidentielle. Le parti de Jacques Joachim Yhombi Opango justifie cette décision par le non- respect de l’accord politique signé avec le parti congolais du travail (PCT). La goutte d’eau qui a fait déborder le vase est l’attitude affichée par le PCT vis-à-vis du RDD aux dernières élections locales.

« Le non-respect de certaines clauses majeures, la tentative manifeste d’hégémonie et l’indifférence maintes fois affichée ont, de tout temps, marqué les cinq dernières années de l’accord politique entre le PCT et le RDD », précise le communiqué de presse. 

En ce qui concerne la position du RDD sur le débat qui défraie la chronique au sein des états-majors politiques relatif au changement de la constitution du 20 janvier 2002, le bureau exécutif national a examiné longuement et minutieusement le rapport de la commission mise en place par le secrétariat permanent à ce sujet. 

Un point de vue a été entériné sur les trois cas de figure en présence qui sera soumis à l’appréciation du comité directeur du parti. Cette option devra tirer son fondement et sa pertinence sur l’attachement du RDD aux acquis de la Conférence nationale souveraine, au pluralisme politique et à l’alternance démocratique pour la sauvegarde de la concorde nationale. En conséquence, le moment venu, en toute responsabilité, le RDD indiquera sa position pour dire s’il est pour le changement ou non de la Constitution de janvier 2002.

En outre, le bureau exécutif national a exprimé une vive préoccupation sur la situation socio-économique nationale. L’accent a été mis sur les problèmes de l’habitat, de transport, du pouvoir d’achat, d’éducation et du chômage des jeunes. Le RDD a stigmatisé la réapparition, sous certaines formes, d’atteinte grave aux libertés fondamentales dans le pays.    

(©Adiac-congo)

TAGS:
Photo du profil de Berja Bonazebi

Berja Bonazebi

Responsable des publications pour IciBrazza.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils