Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Congo

Congo : Le ramassage des armes détenues par les ex-combattants « ninjas » fixé du 7 au 25 août prochains

Des ninjas à Brazzaville

Image d’archive|©Theworldbyroad

Dans un message lu le 31 juillet à Brazzaville par son représentant, Philippe Ané, l’ancien chef rebelle a demandé aux ex-combattants ninjas de permettre le bon déroulement de l’opération qui va s’effectuer du 7 au 25 août.

Ayant recouvré sa liberté de mouvement suite à l’application des accords de paix du 23 décembre 2017, le pasteur Ntoumi a indiqué qu’il marque sa disponibilité à œuvrer pour la paix jusqu’au parachèvement du processus, dans le respect des engagements découlant de ces accords.

« La libre circulation des personnes et des biens doit fondamentalement être observée et respectée par tous car elle est le baromètre de la paix. Tout ex-combattant est appelé à se rendre dans le centre de collecte pour procéder à l’opération de ramassage des armes sans qu’il ne soit inquiété ni qu’il ne subisse une quelconque chasse aux sorcières de la part de qui que ce soit. La sensibilisation qui est une activité transversale se poursuivra jusqu’à ma sortie officielle », a fait savoir le pasteur Ntoumi, par la voix de Philippe Ané.

Par ailleurs, l’ancien chef rebelle a fait remarquer que les conditions de sérénité doivent être en tous points identiques et garanties pour toutes les étapes du processus de paix qui devraient connaître un dénouement heureux afin que soient réalisés le relèvement communautaire et le plan de développement du Pool.

« De même, les actes coercitifs ou de représailles sont de nature à compromettre dangereusement les acquis de paix et sont à proscrire », a indiqué Philippe Ané. De plus, la commission a précisé que les centres retenus pour le ramassage des armes sont : Kinkala, Mindouli, Kindamba, Vinza, Goma Tsé-Tsé, Mbanzandounga, Matoumbou, Kibouendé, Loulombo, Kinkembo, Kimbedi, Kindamba-Ngouedi et Missafou.

Prenant la parole à son tour, le président de la commission ad hoc mixte paritaire, Séraphin Ondelé, a félicité le pasteur Ntoumi qui a répondu favorablement à la main tendue du chef de l’Etat et qui a écouté les gémissements de la population ainsi que l’appel intérieur de son cœur, en observant tout ce que la commission lui a demandé pour l’accomplissement de sa tâche.

Sept mois après la signature de l’accord de cessez-le-feu et de cessation des hostilités dans le Pool, Séraphin Ondelé a fait le bilan des activités menées par la commission ad hoc paritaire. Au nombre desquelles, la sensibilisation qui a duré trente-cinq jours ; la libération de quatre-vingts personnes détenues à la Maison d’arrêt de Brazzaville et la levée du mandat d’arrêt contre Ntoumi.

À l’actif de la commission, a-t-il dit, il y a également l’ouverture de toutes les voies de communication à travers le Pool ; le démantèlement de toutes les barrières informelles et le retour progressif de la population dans les villages, tout au moins pour celle qui les avait quittés du fait de la violence.

Roger Ngombé

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils