Congo : le président Sassou Nguesso en colère contre la France

Congo : le président Sassou Nguesso en colère contre la France

Le président congolais, Denis Sassou N'Guesso

Le président congolais, Denis Sassou N’Guesso

Le président congolais Denis Sassou Nguesso n’a pas du tout apprécié l’attaque au cocktail Molotov et à la voiture bélier dont a fait l’objet l’ambassade du Congo à Paris dans la nuit du 20 au 21 juin.

L’attaque a été menée par un commando non encore identifié. Suite à cette attaque, le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères a déclaré le 21 juin être attentif à la situation des opposants congolais. Il a appelé au dialogue et au respect de l’État de droit. Suite à cet incident, Jean-Claude Gakosso, le ministre congolais des Affaires étrangères a convoqué le chargé d’affaires de l’ambassade de France à Brazzaville pour lui rappeler les obligations de la convention de Vienne.

Cette convention stipule que l’État accréditaire se doit d’assurer la sécurité des locaux de l’État accréditant. «Comment réagiriez-vous si votre ambassade subissait le même sort et si vos diplomates étaient menacés ? », a commenté le chef de la diplomatie congolaise, selon Jeune Afrique.

De son côté, les informations indiquent que Denis Sassou Nguesso a déclaré, en privé, que la situation est préoccupante suite à l’attaque de l’ambassade. On se souvient que depuis près d’un an, des plaintes déposés ont été déposées par l’Etat congolais pour voies de fait sur les services de son ambassade à Paris. Mais ces plaintes n’ont pas donné lieu à des enquêtes sérieuses de la part de Paris.


Tags assigned to this article:
CongoFranceSassou N'guesso

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils