home Congo, Politique Congo – Le président Sassou N’Guesso appelle les Congolais à garder « espoir »

Congo – Le président Sassou N’Guesso appelle les Congolais à garder « espoir »

Le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou N’Guesso, a dans son message à la nation à l’occasion du 56e anniversaire du Congo, exhorté lundi à Madingou, ses compatriotes à garder « espoir », malgré l’effondrement des cours du pétrole principale ressource économique du pays.
« J’entends beaucoup, ces temps-ci, nombre de nos compatriotes parler de morosité et de crise et même de faillite. Il est vrai que notre pays traverse des difficultés conjoncturelles aiguës, dues, principalement à l’effondrement des cours du pétrole. Et il n’est pas le seul (…), ces difficultés ne doivent en aucun cas être la fin de l’espoir», a notamment déclaré Denis Sassou N’guesso. Il a ajouté : « La longue marche vers le développement n’a jamais été un long fleuve tranquille, pour aucun pays. Le chemin est souvent parsemé d’embûches, de récifs et d’obstacles divers. Il n’y a pas de fatalité où nous devrions nous laisser emporter ».

« Ces difficultés seraient plutôt la bonne occasion d’ensevelir les mauvaises habitudes et de faire naître des nouvelles, propices au progrès et à la continuité de la marche vers le développement », a ajouté le président congolais en appelant le peuple congolais et ses dirigeants à tirer les leçons du passé et à « s’armer de la volonté de bâtir du nouveau plus solide… »

Pour le président congolais « le moment est venu de développer encore plus la production agricole et industrielle, ainsi que celle des différents services utiles à la nation » .

Selon lui, « Il n’y a pas de place dans notre esprit pour la fatalité » et « Le 15 août, jour sacré de notre indépendance, peut être un jour de résolution. »

Appelant à la « détermination » pour « gagner la grande bataille de l’indépendance économique », Sassou N’Guesso a souligné que « les nations fortes sont celles qui transforment les moments de crise en temps d’espérance ».

Le président congolais qui promet de réduire les inégalités dans tous les secteurs de la vie a conclu son message en donnant l’assurance que « la mauvaise passe actuelle sera surmontée comme nous avons surmonté des plus importantes par le passé.»

6 thoughts on “Congo – Le président Sassou N’Guesso appelle les Congolais à garder « espoir »

  1. Definitivement ce Monsieur est un fou.Cet indecrottable et ses amis detruisent le Congo depuis quarante huit ans et il a le toupet de dire au peuple Congolais de garder l’espoir tandis que ce dernier lui dit de plier bagages et foutre le con.Cette fripouille,ses amis et ses parents ont siphonne plus de 40000 milliards qui auraient pu servir a transformer le Congo en petit paradis sur terre.
    Que les vrais Congolais s’organisent militaires pour chasser tous ces destruteurs de leur patrimoine commun.

  2. Excellent message. Pour nous prouver votre bonne volonté, merci de ne plus nommer les seuls ressortissants de votre région d’origine aux postes clés. Je refuse de croire qu’ils sont les seuls à avoir des CV qui vaillent. Aussi, arrêtez de faire arrêter les personnes à cause de leurs opinions politiques ni d’exiger des contre-signatures à la DGST (moyennant de l’argent) des attestations d’hébergement. C’est de l’arnaque administrative. Cela n’honore pas le pays, une fois de plus.
    Tant que cela ne sera pas fait, je ne vous croirais jamais aux mots.

  3. Dommage que même en volant la victoire du peuple, Sassou a encore le courage de promettre ciel et terre à son peuple. Le développement commence par l ‘ honnêteté. Si les congolais sont sérieux, sauf si tous sont des voleurs, ils auraient dû réclamer leur victoire d ‘ abord. Le développement c ‘ est aussi la justice. Et tous les crimes de tout genre commis durant les 32 ans resteront ils impunis ?
    La jeunesse doit prendre ses responsabilités. Le problème du Congo devient un problème de la vieille classe politique qui a fait de la politique son seul rempart et qui pense que l ‘ alternance exigée par la démocratie la mettrait en quarantaine .Devant une telle situation, il faut des jeunes qui pensent à leur avenir et qui sont incorruptibles.

  4. Moi je dit tant que les congolais ne mettront pas ces vieux politiciens des années 60 à la retraite, il n’ y aura pas de changement, la jeunesse, il faut des jeunes congolais pour faire avancer ce pays Sassou est là depuis 79 même avant déjà dans sa tête il y a une sorte de monotonie aiguë.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils