Congo : Le président Sassou appelle le gouvernement à régler la situation dans le Pool

Congo : Le président Sassou appelle le gouvernement à régler la situation dans le Pool

Le président congolais Denis Sassou N'Guesso

Le président congolais Denis Sassou N’Guesso

Lors du conseil des ministres du mercredi 4 mai dernier, le président de la République, Denis Sassou-Nguesso, a demandé au gouvernement «de tout mettre en œuvre pour libérer les populations, par ailleurs traumatisées depuis des années, de l’action néfaste de M. Frédéric Bintsamou, alias pasteur Ntumi et de ses adeptes», a rapporté le porte-parole du gouvernement, le ministre Thierry Moungalla.«A cet effet, le chef de l’Etat a invité les membres du gouvernement concernés à prendre toutes les mesures légales et règlementaires, afin de mettre hors-la-loi M. Bintsamou, ses adeptes et tous complices soutenant leur action», a-t-il précisé. Mais, rien n’a été dit au plan humanitaire,  quand on sait que la population du district de Mayama, par exemple, a trouvé refuge ailleurs, depuis les frappes aériennes du mois d’avril. Rappelons qu’à la suite de l’attaque des quartiers Sud de Brazzaville, le 4 avril dernier, le procureur de la République près le Tribunal de grande instance de Brazzaville, André Oko-Ngakala, a lancé trois mandats d’arrêt contre Frédéric Bintsamou, son frère cadet Sylvain Richard Bintsamou, alias Gozardio, et Elie Malanda, alias pasteur Elie. Par ailleurs, l’on signale, la sortie à Brazzaville, jeudi 5 mai dernier, de certains proches du pasteur Ntumi.


Tags assigned to this article:
CongoPoolSassou

2 comments

Write a comment
  1. HITLER
    HITLER 13 mai, 2016, 03:48

    Vous nous prenez pour des imbeciles? Meme un idiot comme Oko Ngakala un pygme se permet de lancer des mandats d’arret contre « Ntoumi »…La Republique est en danger et le pays ira toujours mal aussi longtemps que la zone sud ne sera pas calme et sachez le bien que les rancunes vont continuer. Faites ce que bon vous semble

    Reply this comment
  2. JDM
    JDM 2 juin, 2016, 00:06

    L’agressé ici devient bandit, quel monde de banditisme d’etat? Vous prennez les Congolais et la communauté internationale pour des imbéciles. Qui seme la terreur au Congo ? Le pouvoir clanique de Sassou et , cela depuis 1977.

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils