Congo : le président de la Caresco, Yves Bernard Mahoungou Massila a tiré sa révérence au Maroc

Congo : le président de la Caresco, Yves Bernard Mahoungou Massila a tiré sa révérence au Maroc

le président de la Caresco, Yves Bernard Mahoungou Massila

le président de la Caresco, Yves Bernard Mahoungou Massila

L’information sur la disparition du député PCT de la circonscription unique de Kimongo (Département du Nari)  et président de la Coordination des associations et réseaux de la société civile congolaise (Caresco), est tombée comme un coup perré. Des sources familiales et parlementaires indiquent que l’homme ne présentait pas, à vrai dire des signes d’une santé inquiétante.

Un communiqué du premier secrétaire de l’Assemblée nationale annonce bel et bien le décès du député Mahoungou Massila, survenu le mercredi 22 juin au Maroc, des suites d’une maladie. Des sources proches de la Caresco indiquent q’une hémorragie post- opératoire serait à l’origine de la mort de ce député membre de la Commission affaires administrative et juridique.

La chambre basse du Parlement dont il a été membre trois mandats durant, tient ce vendredi une séance plénière spéciale, consacrée à la mise en place de la commission d’organisation des obsèques. Cette commission sera suppléée par une autre de la Caresco mise en place jeudi, à la tête de laquelle se trouve Dieudonné Moussala, président de l’Association des consommateurs.

Le communiqué du premier secrétaire de l’Assemblée nationale souligne toutefois qu’en prélude à cette séance, les députés suivront la présentation par le ministre des finances du projet de loi de finances rectificative pour l’année 2016.

De Mahoungou Massila, on retiendra qu’il fut membre du Parti congolais du travail depuis de longues années. Statisticien- économiste de formation, le député de Kimongo fut directeur commercial puis directeur général de l’ancienne société nationale aérienne Lina Congo.

Il s’est par ailleurs montré actif dans le mouvement associatif, en dirigeant avec « maestra et succès » l’Association pour le développement du district de Kimongo (ADK) et le groupe  de musique traditionelle « Simba Ngoma ». Son activisme dans le mouvement associatif lui a fait gravir les marches de la société civile, au point d’être élu le 27 août 2014, président de la  Caresco, succédant ainsi à feu Martin Itoua. Né le 15 juin 1953 à Koungou (Kimongo), il est décédé à l’âge de 63 ans.

Jean Kodila


Tags assigned to this article:
CarescoCongoYves Bernard Mahoungou Massila

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils