home Congo, Politique Congo : Le premier tour des élections législatives et locales ‘’s’est bien déroulé’’ (CNEI)

Congo : Le premier tour des élections législatives et locales ‘’s’est bien déroulé’’ (CNEI)

Le premier tour des élections législatives et locales de ce dimanche au Congo se sont « bien déroulées » dans l’ensemble, sauf dans huit des quatorze circonscriptions du Pool (au sud de Brazzaville) en proie à l’insécurité depuis avril 2016, a déclaré à la presse, le président de la Commission nationale des élections (CNEI) Henri Bouka.

« Dans l’ensemble, les Congolais ont exercé leur devoir civique dans les urnes » a déclaré le président de la CNEI, qui n’a pas encore communiqué sur la date du deuxième tour.

En attendant les résultats, le parti congolais du travail (Pct au pouvoir) qui a présente 128 candidats peut déjà compter sur l’élection d’une vingtaine de ses militants, seuls candidats dans leurs circonscriptions.

Mais ce double scrutin a été boycotté par l’opposition radicale et la société civile qui réclament la mise en place d’une commission nationale électorale indépendante, la supervision du scrutin par la communauté internationale, la maitrise du corps électorale, et la libération des prisonniers politiques.

La société civile et l’opposition radicale exigent également l’arrêt des combats dans le Pool (au sud de Brazzaville) entre la force publique et les miliciens Ninjas de l’ex chef rebelle Frédéric Bintsamou alias pasteur Ntumi depuis avril 2016.

Des combats qui ont provoqué le déplacement massif des populations vers d’autres départements du Congo et l’arrêt du trafic ferroviaire entre le Pool et Brazzaville.

Une guerre qui rend également difficile la circulation routière sur la route n°1 qui relie Pointe-noire à Brazzaville (environ 350 km), ainsi que celle des biens et des personnes entre le Pool et Brazzaville par de nombreux braquages et attaques armées sur les usagers.

Au total 711 candidats briguent les 151 sièges de l’Assemblée nationale, tandis que plus de 80.000 autres briguent les 1.158 sièges des conseillers municipaux.

Près de deux millions d’électeurs étaient attendus dans plus de 5000 bureaux de vote dans tout le pays

Avec APA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils