home Congo, Politique Congo – Le PAD du général Ngouelondélé aussi a démenti l’annonce de sa sortie du Frocad

Congo – Le PAD du général Ngouelondélé aussi a démenti l’annonce de sa sortie du Frocad

Dans une  déclaration publiée à Brazzaville, le 28 juillet 2016, et signée par son président de la Fédération de Brazzaville, Lucien Ludovic Okana, le Pad (Parti pour l’alternance démocratique), d’Emmanuel Ngouelondelé-Mongo, a réaffirmé son appartenance au Frocad.

En voici l’intégralité: «Suite à la déclaration faite par M. Christophe Moukouéké faisant état du retrait du Collectif des partis signataires de la déclaration du 17 août 2012 du Front républicain pour le respect de l’ordre constitutionnel et de l’alternance démocratique, en sigle Frocad, en citant également le Parti pour l’alternance démocratique (Pad), du général Emmanuel Ngouélondélé-Mongo, ledit parti tient à apporter un démenti, en rappelant ce qui suit: 1- le Pad n’a jamais été membre du Collectif, par contre, le Pad est membre fondateur du Mouvement citoyen pour le respect de l’ordre constitutionnel (M.c.r.o.c), qui est, jusqu’alors, membre du Frocad; 2- le Pad n’a jamais choisi de boycotter l’élection présidentielle de mars 2016, conformément à la stratégie arrêtée par la convention des plateformes Frocad et I.d.c,en janvier 2016; 3- le Pad, en soutenant le général Jean-Marie Michel Mokoko, a bel et bien pris part à cette élection; 4- le Pad a, de tout temps, pris part à toutes les activités du Frocad, particulièrement sa dernière restructuration de juillet 2016. Pour conclure, le Pad informe ses militants et ses sympathisants ainsi que l’opinion nationale et internationale qu’il est bel et bien membre du Frocad et qu’il continue sa lutte pour le respect de l’ordre constitutionnel et l’alternance démocratique au Congo».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils