Congo : Le ministre des ZES, Alain Akouala se dit conscient de la naissance d’une économie réelle

Congo : Le ministre des ZES, Alain Akouala se dit conscient de la naissance d’une économie réelle

Alain Akouala Atipault, Ministre des Zones économiques spéciales

Alain Akouala Atipault, Ministre des Zones économiques spéciales

Le nouveau ministre des Zones Economiques Spéciales (ZES), M. Alain Akouala Atipault, s’est dit, le 7 mai à Brazzaville, plus que conscient du rôle que doit jouer son département dans l’éclosion, la naissance d’une économie réelle dans le pays.

Il a traduit cette préoccupation lors de la passation de consignes avec le ministre des ZES sortant, M. Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou au regard du contexte économique mondial et de la situation macroéconomique nationale.

A cette occasion, M. Akouala Atipault a indiqué que son département sera plus que jamais au cœur de la diversification de l’économie nationale en vue de créer de la richesse, de la valeur ajoutée et de l’emploi.
De son côté, le ministre Coussoud-Mavoungou, encourageant la constance du ministre Akouala Atipault vis-à-vis de la République qui est, a-t-il dit, un gage véritablement important dans sa mission, a signifié à son homologue, qu’il a été amené de créer les conditions idoines, afin que le dossier des zones économiques spéciales, toujours attendu par la République soit conforté.

Il a indiqué également que l’assise administrative a été une fois de plus rehaussée et les partenaires, particulièrement chinois, après le sommet Chine-Afrique tenu en décembre en Afrique du Sud, ont véritablement conforté la position la République du Congo dans ce contexte des ZES.

Toutes les conditions sont réunies pour permettre de voir naitre définitivement la zone économique spéciale de Pointe Noire, a notifié le ministre Coussoud-Mavoungou.
Dans le procès-verbal lu à cette occasion, il a été consigné que le budget de fonctionnement comporte pour l’année 2016 plus de 117 millions de FCFA de disponible sur les crédits alloués et 20 millions de disponible des subventions sur les crédits alloués.

Sosthène MILANDOU


Tags assigned to this article:
Alain AkoualaCongo

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils