Congo: le ministre de la culture et des arts, Bienvenu Okiémy annonce un programme

Congo: le ministre de la culture et des arts, Bienvenu Okiémy annonce un programme

Le ministre de la Culture et des arts a animé une conférence de presse le 2 octobre 2015 au Mémorial Pierre Savorgnan de Brazza. bienvenu Okiémy était entouré de la représentante de l’Unesco au Congo et de la directrice du mémorial, Bélinda Ayessa.

Le ministre de la Culture et des arts a animé une conférence de presse le 2 octobre 2015 au Mémorial Pierre Savorgnan de Brazza. bienvenu Okiémy était entouré de la représentante de l’Unesco au Congo et de la directrice du mémorial, Bélinda Ayessa.

Le ministre de la Culture et des arts a animé une conférence de presse le 2 octobre 2015 au Mémorial Pierre Savorgnan de Brazza. bienvenu Okiémy était entouré de la représentante de l’Unesco au Congo et de la directrice du mémorial, Bélinda Ayessa.

Le ministre a insisté particulièrement sur la mise en oeuvre du statut d’opérateurs culturels dans la sure où le privé occupe une place importante. Pour lui, ces acteurs doivent être connus et soutenus selon des règles nouvelles qu’il revient au ministère de la Culture et des arts de définir.

Il s’agira aussi de poursuite de la construction d’un certain nombre de musées tels le Musée national et le musée Ngala d’Oyo, de la réhabilitation du Palais Royal de Mbé, avec le souvenir du Makoko, sans oublier l’équipement du Centre culturel Letembet Ambilly.

Une place particulière sera faite au mémorial de Loango qui, à l’image des institutions de l’Île de Gorée au large de Dakar, sera un véritable musée sur la traite négrière.  

En passant, le ministre a cité bien d’autres structures qui méritent une attention, annonçant la création d’un « Panthéon national » pour mieux célébrer la mémoire des illustres personnalités disparues.

Une action importante concernera la Céramique congolaise avec la mise à jour d’un catalogue en relation avec l’Unesco et la préparation d’une grande exposition dans les mois qui viennent.

Les problèmes juridiques complexes relatifs à l’école de peinture de Poto-Poto ont aussi été évoqués tout comme la Sapologie dont une journée nationale sera proposée.

Des partenariats sont annoncés pour soutenir certains projets par exemple avec la ville de Reims (France).

Aucune forme artistique ne sera oubliée : la musique en particulier et le théâtre national  à travers le Centre de formation et de recherche en art dramatique (Cfrad).

Bruno Okokana


Tags assigned to this article:
Bienvenu OkiemyCongoculture et des arts

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils