Congo : le ministre Anatole Collinet Makosso appelle au dialogue

Congo : le ministre Anatole Collinet Makosso appelle au dialogue

Collinet Makosso

Le ministre de la Jeunesse et de l’Éducation civique, Anatole Collinet Makosso

Le ministre de l’enseignement primaire et secondaire, de la jeunesse et de l’éducation civique, M. Anatole Collinet Makosso, a instruit récemment à Pointe-Noire, les chefs d’établissements d’organiser en permanence les séances d’échanges avec les élèves, afin de les remettre en confiance.

A l’issue de la visite des établissements nouvellement créés, à savoir les lycées 3 Glorieuses dans l’enceinte du collège qui porte le même nom et 30 Mars, ainsi que le CEG de Loandjili, le ministre Makosso a signifié que la première instruction qui mérite d’être donnée, rappelée pour réduire le taux de violences scolaires, est la communication et le dialogue avec les enfants qui ont besoin d’être entretenus en permanence pour leur permettre de vider ce qu’ils ont au fond d’eux.

Il s’agit que les élèves comprennent que l’école n’est pas le lieu de la violence et qu’ils évitent les risques de bagarres, de rivalités auxquelles ils se livrent régulièrement, a-t-il noté, indiquant à l’endroit des élèves qu’ «à partir de cette année, nous devons prier à ce qu’il y ait un parcours scolaire sans tâche et les examens d’Etat sans fraude. Et pour qu’on y arrive, vous devez être disciplinés, travailleurs, rigoureux avec vous-mêmes».

Le ministre de tutelle a, en outre, constaté la tenue des engagements pris à la rentrée scolaire de réhabiliter tous les bâtiments qui étaient dans un état de délabrement avancé. Il a de ce fait remercié les opérateurs qui, en un temps record, ont permis de créer les conditions pour que les élèves très vite travaillent dans les conditions normales.

«Au-delà de la visite et du constat que les tables-bancs sont livrés dans les écoles qui avaient été sélectionnées, je voudrais ici réitérer l’engagement du gouvernement de poursuivre le travail d’amélioration des conditions d’études des élèves et de travail des enseignants, de faire en sorte que chaque enfant, dans un avenir proche ait une place assise à l’école», a-t-il poursuivi.

De même il s’agit de continuer à encourager les élèves, à les fortifier, ainsi que les enseignants, pour qu’ils comprennent que le gouvernement est tout près d’eux, a-t-il ajouté.

(ACI)


Tags assigned to this article:
Anatole Collinet Makossoappelle au dialogueCongo

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils