Congo : le gouvernement rejette la demande de dialogue du Pasteur Ntumi

Congo : le gouvernement rejette la demande de dialogue du Pasteur Ntumi

Une cérémonie nationale d’hommage et de recueillement devant les dépouilles des 18 victimes sur les 21 personnes qui ont trouvé la mort lors des incidents du Pool, s’est déroulée mardi à Brazzaville. C’était en présence du président Denis Sassou N’Guesso et des membres de son gouvernement. A l’occasion, le premier ministre congolais, Clément Mouamba a rejeté toute demande de dialogue de la part du pasteur Ntumi.

La journée de deuil national en mémoire des 21 personnes ayant trouvé la mort à la suite des incidents malheureux survenus dans le département du Pool, s’est déroulée mardi à Brazzaville. Elle a été marquée par le recueillement de corps constitués nationaux et internationaux et par le dépôt des gerbes sur les chariots des 18 dépouilles mortelles.

Ensuite, le gouvernement a accusé le pasteur Ntoumi et ses ex-combattants d’être à l’origine de la mort de ses citoyens. Ce que rejette le Pasteur Ntumi, estimant que les forces de sécurité d’être à l’origine des dégâts. 

Dans son intervention, le Premier ministre Clément Mouamba qualifie la situation qui prévaut dans le département de Pool d’un désastre effroyable. Pour lui, le Pasteur Ntumi et les terroristes ninjas ont écrit en lettres de sang l’histoire du Congo qu’ils espèrent diriger.

« Ils ont semé la terreur les 28 et 29 septembre 2016 entre les villages Voula et Tabac en attaquant à main armée, respectivement un bus en commun et une ambulance et le 30 septembre au pk 350, entre les gares Loulombo et Kinkembo », a accusé M. Mouamba. 

Le chef du gouvernement congolais demande à ceux qui soutiennent le Pasteur Ntumi à coût de tapage médiatique de se mettre à l’évidence des faits d’une barbarie humaine avérée.

Clement Mouamba indique que la force publique a les moyens de vaincre Ntumi. Ainsi, refuse-t-il la demande de dialogue formulée par le chef rebelle.

«Toute demande de dialogue dans le sang n’a aucune crédibilité», a précisé le Premier ministre. 


Tags assigned to this article:
CongodialogueGouvernementPasteur Ntumi

2 comments

Write a comment
  1. JDM
    JDM 12 octobre, 2016, 06:47

    Mouamba Gouba, n’a pas pu saisir l’occasion qui lui a été pour reconnaître le fortait de son inexistant gouvernement, hélas lui et son maître ont choisi le chemin de la mesquinerie, celui des petits hommes, de la discorde, du dédain de la vie humaine ou la population ne reprensente que du bétail, ils sont des vrais seigneurs de guerres , decident du droit de vie ou de mort des peuples. Un discours creux , belliqueux et truffé de mensonges, falsification des faits et d’une irresponsabilité inédite. Si les Mouamba, Oko, Ndenguet, Nianga Bouala, les Mabiala et sans oublier ont réellement le patriotisme dans les veines, pourquoi pour sauver la patrie de ses ennemis ne vont-ils pas au front ou mieux encore ne veulent -ils pas envoyer leurs parents ? C’est incompréhensible de constater qu’il aient encore des compatriotes qui continuent à accompagner ce monsieur dans sa folie meutriere, car pour des rémunérations d’esclaves, vous risquez votre précieuse vie pour cause qui n’est pas la votre, au moment ou vous vous faites tuer comme des bêtes sauvages, leurs fins, neveux, petits fils, cousins, frère, etc.. .vivent une vie de luxe loin de canons, ou vous êtes bêtes, stupides, froussards, trouillards.. c’est aujourd’hui , pour réellement honorer de vos camarades que vous devriez dire plus jamais ça et prendre la résolution de se rebeller contre ce suicide force et aussi ée refuser de participer à ce génocide, ayez en tête Bemba qui attend le verdict sur les crimes de guerres qui lui sont reprochés, pourquoi Kiki ne va pas au front ? Ce monsieur se pavane tranqui en Europe avec votre argent pendant que vous vous faites massacrer. Eteya Bino.

    Reply this comment
  2. le fils du pays
    le fils du pays 17 octobre, 2016, 10:46

    La survie du peuple,sa liberte et sa quietude ont un prix.
    Quarante huit ans de demolition du Congo par Mr sassou et ses amis.
    Les Congolais doivent absolument s’organiser et deloger par la force brute Mr Sassou,sa famille,son clan et ses amis de tous bords,toutes nationalites confondues.

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils